Logo

Suisse

Jura bernois. Le monde agricole sature des exigences

Martin Kohli, président de la Chambre d’agriculture du Jura bernois, a fustigé le nombre croissant de mesures imposées aux agriculteurs, lors de l’assemblée générale. Le ras-le-bol est palpable.

Christian Tschanz, co-vice-président de la CAJB, Martin Kohli, président, Daniela Allemann-Gerber, secrétaire générale, et Olivier Carnal, co-vice-président (de gauche à droite).

Karine Etter

Karine Etter

15 mars 2024 à 15:38

Temps de lecture : 6 min

Élu à la présidence en 2023, Martin Kohli a patronné pour la première fois les assises annuelles de la Chambre d’agriculture du Jura bernois (CAJB), le vendredi 8 mars au Fuet (JB). Il l’a fait avec humour et fermeté. À l’instar d’AgriJura une semaine plus tôt à Courfaivre (JU), la CAJB avait tourné sa banderole à l’envers, témoignant ainsi de son entière solidarité avec le mouvement Révolte agricole Suisse. Par contre, non sans malice, le président a nié toute implication dans l’affaire des panneaux de localité volés. "Non, il ne nous fallait pas les panneaux de village pour décorer la salle!", a-t-il ironisé, face à une quarantaine de membres avec droit de vote et un large panel d’invités.

Pour Martin Kohli, les manifestations de colère et de désarroi organisées ces dernières semaines dans toute la Suisse romande et en quelques endroits outre-Sarine témoignent d’une manière impressionnante "la saturation du monde agricole". Il a pointé du doigt les exigences croissantes imposées aux exploitants dans le cadre de la politique agricole.

S’adressant autant à l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) qu’au consommateur, il a souligné que chaque nouvelle contrainte, qu’elle soit d’ordre écologique, du bien-être animal ou de la réduction des gaz à effet, coûte, et qu’il n’est plus possible que celle-ci soit à la charge des agriculteurs.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Dans la même rubrique

Suisse

Genève. Le local et le bio au cœur de la ville

Avec le lancement du magasin So. bio So. local, le Cercle des agriculteurs de Genève et environs (CAGE) entend rapprocher les produits genevois et le label GRTA de la population afin de contrecarrer la baisse de fréquentation des magasins de ferme.

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.