Logo

Animaux

Fourrage. Fabriquer un excellent Gruyère AOP malgré les aléas météorologiques

Les conditions météorologiques de ces derniers mois ne sont pas sans poser des problèmes, notamment concernant la qualité du fourrage. Agriculteurs et fromagers sont à la peine.

Pierre-Ivan Guyot, président de l’Interprofession du Gruyère AOP (à gauche), dans les caves de Didier Germain, de la fromagerie Les Martel.J.-A. Choffet

Jacques-André Choffet

Jacques-André Choffet

9 juillet 2024 à 09:11

Temps de lecture : 4 min

Les mois pluvieux, ponctués d’épisode de grêle ou de gel, laisseront des traces sur le plan économique. Suivant les régions, certains agriculteurs n’ont pas encore pu rentrer de fourrage sec fin juin. Directeur de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture (CNAV), Yann Huguelit remarque que la situation devient préoccupante avec des excès d’eau et des fenêtres de récolte inexistantes.

Il donne comme exemple la station de La Brévine et deux périodes de 2 jours sans pluie recensées entre mai et juin. «L’accès à la pâture devient difficile pour les vaches laitières. On enregistre une baisse de production dans l’immédiat et pour la suite aussi. Ces aléas font malheureusement partie du métier mais restent compliqués à gérer au jour le jour.» Il énonce aussi des parcelles de pâture altérées qui nécessiteront un temps considérable avant de retrouver une surface fourragère de qualité.

Qu’en est-il des fromagers dont on parle plus rarement? Ils doivent composer avec des variations importantes de livraisons de lait et de fluctuation des teneurs en matière grasse et protéines. Pour la saison hivernale, la qualité des fourrages stockés ne sera pas optimum. Ajoutons les résidus de terre sur les tiges des plantes et c’est l’assurance de complications pour la fabrication des fromages.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter