Logo

Animaux

Santé. L’entérotoxémie, une maladie encore peu diagnostiquée chez les bovins

En France, l’entérotoxémie est reconnue comme la cause majeure de mort subite dans l’élevage bovin. Le diagnostic semble moins répandu en Suisse. La nécessité d’une autopsie freine la reconnaissance.

L’entérotoxémie est plus courante chez les races à viande, mais peut aussi affecter les vaches laitières.Agri

Pauline Clerc

Pauline Clerc

27 février 2024 à 09:56

Temps de lecture : 4 min

L’entérotoxémie chez les bovins est un problème largement étudié en France, comme en atteste l’important corpus de supports didactiques et d’articles qui lui est consacré. La maladie, qui signifie littéralement "l’intoxication intestinale", suscite moins d’intérêt en Suisse.

"Il est vrai que le diagnostic est rarement posé chez les bovins, contrairement aux petits ruminants", relate le vétérinaire Christophe Gremaud, installé à Echarlens (FR). Cela s’explique par le déroulement aigu souvent sans symptômes préalables qui peut conduire à la mort subite. "L’évolution de la maladie dure à peine plus de quelques heures et le taux de mortalité approche les 100% chez les animaux atteints", rapporte la docteure Émilie Peyre dans sa thèse parue en 2009. Parfois, moins de huit heures avant le décès de l’animal, des troubles diarrhéiques, convulsifs ou respiratoires apparaissent.

Un autre aspect fait obstacle au diagnostic. "Les détenteurs ne nous communiquent pas forcément leurs pertes et, par conséquent, aucune autopsie et bactériologie ne sont effectuées systématiquement. D’autres causes possibles létales sont alors avancées dans la majorité des cas", rapporte Christophe Gremaud.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter


  • Question: Avez-vous déjà connu des cas de morts subites dans votre élevage bovin?