Menu

Situation du marché suisse, européen et mondial du lait



Selon une étude publiée dans le bulletin du marché de juin de l’Office fédéral de l'agriculture (OFAG), les principaux indicateurs observés affichent des tendances, pour la plupart, stables, voire légèrement favorables (photo USP).

En Suisse, la quantité de lait commercialisée durant les quatre premiers mois de l’année 2019 est inférieure à celle de la même période en 2018 (-2,88%). Les estimations publiées dans les Statistiques mensuelles du marché du lait (TSM) prévoient une hausse de 1,11% en mai 2019 par rapport à mai 2018 et une stabilité en juin 2019 par rapport à juin 2018.

Dans l’UE, la quantité de la production laitière entre janvier et avril 2019 est restée quasi stable par rapport à la même période de 2018 (+0,3%). Au niveau mondial, la production laitière a reculé en Nouvelle-Zélande (-1,3%) et en Australie (-11,9%) tandis qu’elle est restée quasi stable aux Etats-Unis d’Amérique (+0,1%).

L’évolution générale de la production laitière en Suisse et à l’étranger (hormis l’Australie) durant la période observée, peut ainsi être qualifiée de stable, note l’OFAG.
 
En Suisse et en Europe
Dans le détail, en Suisse, le prix moyen du lait à la production durant les quatre premiers mois de l’année 2019 est resté quasi stable par rapport à la même période de l’année précédente (-0,8% ou -0.52 ct./kg). Pour ce qui est de la segmentation, on a observé une évolution différenciée du prix du lait de centrale. Le prix a ainsi reculé pour le segment A (-2,7% ou -1.66 ct./kg) alors qu’il a progressé pour le segment B (+9,0% ou +3.54 ct./kg), le prix total ayant ainsi légèrement reculé (-1,7% ou -0.94 ct./kg). Le prix observé pour le segment A en avril 2019 reste toutefois nettement supérieur aux valeurs enregistrées en avril 2016 et 2017, note l’analyse.

Dans l’UE, le prix du lait à la production publié par la Commission européenne pour la période de janvier à avril 2019 a légèrement progressé par rapport à la même période de 2018 (+1,8% ou +0.61 €/100 kg). Dans les pays voisins, le prix à la production est resté, durant la même période, quasi stable en Allemagne (+0,3% ou +0.09 €/100 kg) et en Autriche (+0,3% ou +0.11 €/100 kg), tandis qu’en France, la tendance est nettement à la hausse (+4,2% ou +1.35 €/100 kg).

Actualité du marché en bref
En mai 2019, le prix à la production de l’ensemble du lait suisse, y compris le supplément pour le lait commercialisé, est resté quasi stable par rapport au mois précédent (+0,13% à 60.48 ct./kg). L’indice du prix du lait de centrale a augmenté en avril 2019 pour s’établir à 93,21 points, soit 1,10 point de plus que le mois précédent.

En mai 2019, l’indice du prix de la crème pour la production du beurre a reculé par rapport au mois précédent (-0,74 à 88,44 pts).

Toujours pour le mois de mai, le prix payé aux producteurs de lait de l’UE est resté stable par rapport au mois précédent (33.21€/100 kg), précise le bulletin.

Détail de l’analyse: www.observationdumarche.admin.ch
AGIR/SP, le 9 juillet 2019.

Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

 

Le conseil de saison est accessible toutes les deux semaines, pour les abonnés, dès le mercredi précédant la parution.

Voyages

Bientôt le programme des voyages 2020.

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique