Menu

La prolongation de force obligatoire irrite Uniterre



Uniterre se dit choqué par la prolongation de la force obligatoire, octroyée par le Conseil fédéral pour la période 2022 à 2025, pour le contrat-type de l'Interprofession du lait (IP Lait). Selon le syndicat, le non conditionnement de cette prolongation à une livraison facultative du lait B ne respecte pas la motion déposée par Ruedi Noser (PLR/GL) et adoptée par le Parlement (Illustration: Agri). 

 

Dans un communiqué paru le 2 décembre 2021, Uniterre estime qu'en n'appliquant pas la décision du Parlement dans son contrat-type, l'IP Lait se croit au-dessus des lois. Dans ce contexte, le syndicat qualifie de "scandale", le fait que le Conseil fédéral suive l'Interprofession du lait.

 

"Cette nouvelle est bien triste pour les producteurs de lait, qui vont continuer à faire les frais de l'irresponsabilité de l'IP Lait et de la désobéissance du Conseil fédéral", poursuit le communiqué. Alors que la production de lait diminue en Suisse comme en Europe, Uniterre se demande si le Gouvernement espère ouvrir la ligne blanche afin d'offrir aux transformateur un lait encore meilleur marché.

 

Uniterre estime enfin qu'il faut sécuriser l'approvisionnement de la Suisse. "La souveraineté alimentaire est plus que jamais pertinente!", conclut le communiqué.

Uniterre-Agri, 2 décembre 2021




Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Conseil de saison

Pause hivernale pour le Conseil de saison. Les abonnés pourront de nouveau avoir accès aux articles en ligne dès le printemps prochain.  

Voyages

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique