Logo

Lait

Entreprise laitière. Cremo sous-traite les crèmes à café chez Emmi

Cremo sous-traite désormais la production de portions de crème à café chez son concurrent lucernois Emmi. Effective depuis début juin, la mesure s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du groupe laitier fribourgeois en voie de redressement.

Cremo ne voulait pas investir dans une nouvelle installation.V. Gremaud

ATS

ATS

13 juin 2024 à 12:06, mis à jour à 14:33

Temps de lecture : 1 min

«La sous-traitance engendre une situation gagnant-gagnant pour les deux parties», a indiqué jeudi à Keystone-ATS Thomas Zwald, secrétaire général de Cremo, confirmant une information de La Liberté. Les godets continueront toutefois à être vendus avec le logo de l’entreprise de Villars-sur-Glâne, où ils étaient fabriqués auparavant.

Au vu du faible chiffre d’affaires, il ne valait pas la peine d’investir dans une nouvelle installation. «Il y a des choix à faire», dit le directeur général Ralph Perroud dans le quotidien, en notant que les ventes de crèmes à café en portions génèrent moins de 10 millions de francs, sur un chiffre d’affaires annuel supérieur à 500 millions.

En recul

«Depuis le Covid, nous constatons une baisse de la consommation dans la gastronomie», poursuit Ralph Perroud, cité par La Liberté. En 2010, Cremo remplissait 1,2 million de portions par jour. La fabrication se déroule sur le site d’Emmen (LU) du numéro un suisse de l’industrie laitière. À Villars-sur-Glâne, la ligne de production sera démantelée.

Au-delà, Cremo assure qu’il n’y aura pas de conséquences sur le plan de l’emploi. «Le personnel concerné est affecté à d’autres tâches. Nous avons une quarantaine de postes à repourvoir», relève encore Ralph Perroud.

Dans la même rubrique

Lait

Élevage. Visite sur une ferme modèle

Proconseil, avec la collaboration de l’association Agroimpact, a organisé une visite de l’exploitation laitière de Marc Benoit à Romainmôtier (VD). Au programme, quelques pistes à suivre pour améliorer le bilan carbone des fermes suisses.