Logo

Cultures

Oléagineux. Un potentiel intéressant en 2025

La Fédération suisse des producteurs de céréales (FSPC) a procédé à l’attribution des oléagineux pour la récolte 2025, par le biais d’Agrosolution SA. Tous les producteurs de colza, de tournesol et de soja se voient attribuer la quantité souhaitée.

Agri

Comm

Comm

12 juin 2024 à 10:53

Temps de lecture : 2 min

Les oléagineux ont été attribués pour la récolte 2025, a annoncé mercredi 12 juin la FSPC. La convention-cadre avec les huileries assure aux producteurs de colza la transformation de 106 065 t de colza et 26 100 t de tournesol. Pour le colza, la quantité reste donc stable à un niveau élevé, tandis qu’une extension est même possible pour le tournesol.

Pour le soja, les contrats avec les transformateurs permettent d’écouler 7’000 t dans le secteur fourrager. L’envoi du passeport-produit suivra début juillet 2024. Les producteurs IP-Suisse doivent également s’inscrire sur Agrosolution pour la culture en tant qu’«exploitation PER».

En raison de la bonne situation financière du fonds du Pool de production oléagineux, responsable de la coordination des attributions et du versement des contributions de soutien pour les graines de tournesol et les semences de soja, les cotisations des producteurs peuvent être réduites de moitié, passant de 0.80 Fr/dt à 0.40 Fr/dt.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Dans la même rubrique

Cultures

Production biologique. Tirer parti de la culture herbagère

Le respect du label Bio Bourgeon nécessite une surface minimale d’herbe sur le domaine, ainsi que l’achat exclusif de fourrages issus d’une exploitation Bourgeon Suisse. Même sans activité d’élevage, la production de fourrages occasionne de grandes possibilités de revente.