Logo

Animaux

Soins vétérinaires. L’exemple d’une gestion raisonnée du parasitisme

À Châtillon (JU), cinq élevages différents font paître plusieurs dizaines de génisses, en première année de pâture, sur un pâturage communal. Un vétérinaire les aide à gérer la pression des parasites.

Pour éviter de développer des résistances, il est fortement déconseillé de vermifuger systématiquement les bovins qui pâturent.V. Gremaud

Vincent Gremaud

Vincent Gremaud

15 janvier 2024 à 16:02, mis à jour le 16 janvier 2024 à 11:43

Temps de lecture : 5 min

Le cabinet vétérinaire Farmconsult et le Syndicat des pâturages de la commune jurassienne de Châtillon ont travaillé ensemble en 2023 autour de la stratégie du syndicat pour les traitements antiparasitaires internes et externes des génisses en estivage. En effet, une mise à jour de cette stratégie semblait nécessaire et certains membres du syndicat ont formulé des demandes d’information sur diverses maladies infectieuses. Farmconsult a donc défini des objectifs et proposé un plan d’action adapté répondant à ces demandes.

L’accompagnement du syndicat avait pour objectifs:

  • d’améliorer les connaissances des éleveurs membres du syndicat sur les parasites et quelques maladies infectieuses;
  • de réaliser un état des lieux des risques parasitaires rencontrés sur les pâturages du syndicat;
  • de proposer une stratégie raisonnée de maîtrise du parasitisme sur les pâturages et dans les exploitations, sur la base des informations récoltées.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter


  • INFOS UTILES
    Pour davantage d’informations, s’adresser à Luca Fabozzi, Farmconsult, 079 867 38 24, l.fabozzi@farmconsult.ch