Logo

Suisse

Statistiques. La production bio reste tendance

Malgré un recul du nombre d’exploitations dans le pays, l’agriculture biologique a continué sa progression en 2023. Elle couvre désormais près d’un cinquième de la surface agricole utile.

En 2023, 7896 exploitations agricoles (16,5%) cultivaient leurs terres en bio.Bio Suisse

Comm.

Comm.

14 mai 2024 à 09:48, mis à jour à 11:01

Temps de lecture : 3 min

L’agriculture biologique a toujours le vent en poupe en Suisse. En 2023, 7896 exploitations agricoles (16,5%) cultivaient leurs terres selon les directives de l’agriculture biologique, ce qui représente 77 fermes (+1%) de plus que l’année précédente, a indiqué le 14 mai l’Office fédéral de la statistique (OFS). Un ralentissement est toutefois à noter par rapport aux années 2019 à 2022.

En 2023, les agriculteurs et agricultrices ayant fait le choix du bio disposaient d’une surface cultivable de 190 000 ha, soit 3700 ha de plus qu’en 2022 (+2,0%). Cela correspond à près d’un cinquième (18,2%) de la surface agricole utile de la Suisse. Avec une taille moyenne de 24,1 ha, une exploitation bio comptait 2,3 ha de plus que la moyenne de toutes les exploitations agricoles.

Moins d’exploitations

L’évolution structurelle de l’agriculture suisse se poursuit. La Suisse comptait 47 719 exploitations agricoles en 2023, soit 625 de moins qu’en 2022 (-1,3%), selon les chiffres de l’OFS. Cela représente 148 900 personnes employées dans ce secteur, soit 0,5% de moins qu’en 2022. Durant l’année considérée, on a recensé 3479 exploitations dirigées par des femmes (7,3%), ce qui correspond à une légère hausse de 0,2% par rapport à l’année précédente. Depuis des années, ce chiffre ne cesse de progresser.

Un examen par classe de grandeur montre que le nombre d’exploitations agricoles de moins de 30 hectares (ha) a diminué (-2,2%), alors que le nombre d’exploitations de plus de 30 hectares a augmenté (+1,6%). En 2023, une exploitation agricole cultivait en moyenne une surface de 21,8 ha, soit 0,2 ha de plus qu’en 2022. Le nombre d’exploitations dirigées par des femmes a augmenté à partir d’une taille de 20 ha, mais il a baissé s’agissant des exploitations comptant moins de 20 ha.

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.