Logo

Animaux

Poules pondeuses. Préserver l’enherbement du pâturage

Les aires de pâturage des poules pondeuses détenues en plein air doivent répondre à plusieurs directives. Certaines mesures sont plus faciles à mettre en œuvre que d’autres.

Il faut encourager les poules à aller au fond du pâturage. En créant des couloirs avec des haies ou des cultures ou en ajoutant des curiosités, telles que d’autres animaux.S. Deillon

Sarah Deillon

Sarah Deillon

7 juin 2024 à 00:00, mis à jour le 10 juin 2024 à 09:43

Temps de lecture : 4 min

L’image est paisible… des poules qui se baladent et picorent dans les herbages, d’autres qui grattent le terrain pour dénicher un trésor. Dans les élevages en plein air, les poules pondeuses vaquent à leurs occupations. Mais pour les éleveurs, il y a quelques étapes à franchir avant d’arriver à cette image idyllique. La théorie de l’aménagement du parcours enherbé se heurte parfois à la réalité de la pratique.

Aujourd’hui, près de 85% des poules pondeuses suisses disposeraient d’un parcours en plein air, que ce soit par conviction du producteur ou pour répondre aux souhaits d’un label ou d’un acheteur. Si les poules sortent, c’est pour qu’elles puissent satisfaire leurs besoins naturels mais l’Institut de recherche pour l’agriculture biologique (FiBL) mentionne d’autres avantages, tels que: une meilleure constitution des animaux grâce aux stimuli climatiques changeants, une alimentation plus variée avec l’ingestion d’herbe, d’insectes et de vers et un moindre picage de plumes grâce à un espace plus grand dans le poulailler.

Abris en suffisance

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter