Logo

Jardin

Couvert végétal. Installer des engrais verts au potager

C’est le dernier moment pour semer des engrais verts au jardin. Un couvert végétal nourrit le sol, limite l’érosion, le lessivage et réduit le développement des adventices.

La phacélie et ses graines. Cette plante est aujourd'hui très utilisée. 

Julia Wirthner

Julia Wirthner

17 janvier 2024 à 11:38

Temps de lecture : 6 min

Les engrais verts sont des cultures qui ne sont pas vouées à être récoltées. Elles sont cultivées dans le but de couvrir, protéger et nourrir le sol entre deux productions de légumes.

Les différents types

Souvent, les engrais verts sont composés de plusieurs plantes issues de familles différentes afin d’obtenir un mélange qui combine les avantages de chacune (des légumineuses pour l’azote, des brassicacées pour leur développement rapide, des graminées pour leur système racinaire dense et profond, etc.). Au potager, les engrais verts sont principalement utilisés durant trois périodes différentes. Au début du printemps, le semis d’un couvert permet d’occuper le sol après une culture d’hiver jusqu’à l’implantation des cultures de fin de printemps ou d’été. Pour ce type d’utilisation, il est recommandé de semer des plantes au développement rapide, capables de résister à la fraîcheur du printemps. Les plantes les plus couramment utilisées sont la phacélie, la moutarde, le lin, la bourrache, la vesce et l’avoine. Au début de l’été (juin, juillet), il est possible de semer un couvert derrière une culture précoce jusqu’en automne où une culture d’hiver suivra. Le jardinier doit choisir des plantes qui se développent bien, même en cas de sécheresse, afin de limiter l’arrosage. Les plantes les plus couramment utilisées durant cette période sont le sarrasin, le radis fourrager et la moutarde. Enfin, dès la fin de l’été (d’août à octobre), il peut installer un couvert qui va se maintenir tout l’hiver. Les plantes les plus utilisées sont l’association avoine et pois ou seigle et vesce. Il est aussi possible de semer de la phacélie ou de la moutarde. Toutefois, si l’automne est doux, ces plantes ont le temps de produire des graines, ce qui peut poser des problèmes pour la nouvelle culture au printemps.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Dans la même rubrique

Jardin

Potager. À quelle mode planter ses choux?

Il existe une grande diversité de choux cultivables sous nos latitudes. La longue durée de croissance, les besoins en nutriments élevés et les nombreux ravageurs rendent cette culture difficile.

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.