Logo

Suisse

Avenir Suisse. «Il faut réformer les paiements directs et mieux cibler les indemnisations»

Quand la révolte paysanne battait son plein ce printemps, le laboratoire d’idées Avenir Suisse tirait à boulets rouges sur les revendications des agriculteurs. MICHELE SALVI, chargé de mission pour Avenir Suisse, s’en explique.

Pour Michele Salvi, les paiements directs et les protections douanières ne sont pas les solutions adéquates.DR

Propos recueillis par Vincent Gremaud

Propos recueillis par Vincent Gremaud

29 mai 2024 à 14:10, mis à jour le 31 mai 2024 à 08:24

Temps de lecture : 7 min

En ce début d’année, Patrick Dümmler, alors responsable des dossiers agricoles pour Avenir Suisse, affirmait dans divers médias que les agriculteurs n’avaient pas de raison de se plaindre de leur situation. Est-ce toujours la position de votre laboratoire d’idées?

La politique agricole, comme toute bonne politique, devrait se fonder sur des faits économiques. Notre analyse montre que, ces dernières années, les revenus agricoles ont en moyenne augmenté, et même plus fortement que le revenu moyen des ménages suisses. En même temps, l’agriculture bénéficie d’un soutien étatique bien plus conséquent que d’autres secteurs. Il existe des exploitations qui profitent excessivement des paiements directs, tandis que d’autres restent pauvres malgré des subventions supplémentaires. Notre objectif est de promouvoir un dialogue ouvert et de rechercher des solutions économiquement viables et durables pour l’agriculture.

Le revenu des agriculteurs demeure largement inférieur à celui des autres secteurs économiques. L’objectif de l’art. 5 de la Loi sur l’agriculture n’est donc toujours pas atteint. En quoi l’amélioration vécue ces dernières années vous dérange-t-elle?

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter