Menu

Votations: prises de position



L'Association des petits paysans et l'organisation Fruit-Union Suisse ont communiqué leurs positions sur les initiatives agricoles du 23 septembre prochain (photo d'illustration).  
 
L’Association des petits paysans soutient l’initiative pour des aliments équitables et laisse le choix du vote pour l’initiative pour la souveraineté alimentaire.
 
Oui aux aliments équitables
Dans un communiqué de presse publié le 13 septembre, l’Association des petits paysans informe qu’elle soutient l'initiative pour des aliments équitables. Elle estime en effet que cette initiative qui vise à promouvoir une agriculture proche de la nature, respectueuse de l’environnement et des animaux, dans des conditions de travail équitables; y compris pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux importés, va tout à fait dans le sens des intérêts qu’elle défend. «Tout ce que nous achetons et mangeons et la manière dont ces aliments sont produits ont une influence décisive sur le monde», souligne-t-elle.
 
S’agissant de l’initiative pour la souveraineté alimentaire, elle a décidé de laisser le choix du vote. Selon l’association, «cette initiative fournit la base pour d'importantes discussions mais regroupe en une seule initiative de nombreuses préoccupations». 
 
Rejet des 2 pour la FUS
La Fruit-Union Suisse (FUS) rejette aussi bien l’initiative pour des aliments équitables que l’initiative pour la souveraineté alimentaire. «L'Initiative pour des aliments équitables et l'Initiative pour la souveraineté alimentaire poursuivent des objectifs et auront des conséquences similaires», estime la Fruit-Union Suisse le 13 septembre dans un communiqué.
 
Selon la faîtière, «toutes deux se traduisent par des coûts plus importants, des taxes plus élevées et des aliments plus chers. Elles mettent les consommatrices et consommateurs sous tutelle et limitent la diversité de l'offre. L'Initiative pour des aliments équitables aboutit à une bureaucratie démesurée. Elle est inutile en Suisse et impossible à mettre en œuvre à l'étranger». Et la FUS d’ajouter que les deux initiatives «enfreignent le droit commercial international et créent de nouvelles barrières commerciales».
 
Enfin, toujours selon la FUS, les deux textes «pénalisent les agriculteurs suisses innovants, les producteurs de denrées alimentaires et les détaillants suisses dans la concurrence internationale et mettent en danger les entreprises d'exportation suisses».
SP, 13 septembre 2018


Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Le Conseil de saison est publié en ligne toutes les deux semaines, le mercredi. L'accès est réservé à nos abonnés.

Voyages

Bâle et son terroir


Du 17 au 19 octobre 2018, les lecteurs-voyageurs d'Agri sont invités à découvrir l'agriculture du canton de Bâle dont l'emblème est le cerisier. Un pays de contraste où productions céréalière, viticole, fruitière et élevage se côtoient et où se fabriquent les fameux Läckerli et la Feldschlössen.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique