Menu

Un projet pilote prévoit un répit pour les sols



Les sols asséchés pourraient se rétablir localement quelque peu d'ici la fin du mois. C'est ce qu'indique une prévision à 30 jours pour la sécheresse actuelle en Suisse, que les hydrologues de l'Institut fédéral de recherches (WSL) ont émise pour la première fois avec des données en temps réel dans le cadre d'une opération pilote de trois semaines (photo d'illustration).
 
La phase d'essai débute aujourd'hui avec pour objectif de montrer si les prévisions de sécheresse à long terme feront leurs preuves dans la pratique, indique le communiqué publié le jeudi 9 août. 
 
Jusqu’à présent, ces prévisions ne couvraient que cinq jours, c’est-à-dire la période pendant laquelle les modèles météorologiques sont en mesure d’annoncer avec suffisamment de certitude les précipitations susceptibles de causer des inondations.
 
Mieux se préparer au manque d'eau
Dans divers projets de recherche, les hydrologues du WSL et leurs collègues de MétéoSuisse et de l'ETH Zurich ont pu montrer que des prévisions à plus long terme en cas de périodes d'étiage et de sécheresse du sol seraient à la fois réalisables et utiles. Les études ont montré qu’en cas de sécheresse, les prévisions même au-delà de 20 jours offrent des avantages supplémentaires afin de pouvoir se préparer à un prochain manque d’eau.

En raison de la situation actuelle, les hydrologues du WSL, avec l'accord de MétéoSuisse, viennent d’alimenter leur modèle hydrologique avec les calculs actuels du modèle à 30 jours du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT). Ils poursuivront ce projet pilote au cours des trois prochaines semaines.

Des prévisions assorties d’incertitude
Voici les prévisions –  prudentes – pour les trois prochaines semaines: compte tenu de la situation au 2 août, les cartes montrent une légère augmentation de l'humidité du sol jusqu'à la fin du mois, en particulier dans les Alpes et en Suisse occidentale. Cependant, le débit des cours d’eau et les réservoirs souterrains peu profonds, dans lesquels l'eau de pluie s'accumule avant de se déverser lentement dans les cours d’eau, resteront aussi bas qu'au cours des dernières semaines.

Ces prévisions doivent être interprétées avec toute la prudence de rigueur. «Les prévisions météorologiques et nos modèles comportent des incertitudes qui s’additionnent», souligne Massimiliano Zappa. Et plus l'horizon de prévision est éloigné, plus la prévision est incertaine. Par exemple, un agriculteur ne peut pas en conclure à quel moment il devra irriguer ses parcelles, ni avec quelle quantité d'eau.
SP, 9 août 2018


Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Le Conseil de saison est publié en ligne toutes les deux semaines, le mercredi. L'accès est réservé à nos abonnés.

Voyages

Bâle et son terroir


Du 17 au 19 octobre 2018, les lecteurs-voyageurs d'Agri sont invités à découvrir l'agriculture du canton de Bâle dont l'emblème est le cerisier. Un pays de contraste où productions céréalière, viticole, fruitière et élevage se côtoient et où se fabriquent les fameux Läckerli et la Feldschlössen.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique