Menu

Un autre regard sur l’agritourisme et l’agriculture



La jeune association The fair traveller a organisé son deuxième tour de Suisse à vélo et en train pendant une semaine. Une dizaine de participants a visité et dormi sur douze fermes membres d’Agritourisme Suisse. Des rencontres avec des agriculteurs largement documentées et présentées en images sous l’angle de la durabilité ce lundi 11 juin à Lausanne (photo : AGIR).

Du smartphone à l’ordi, en passant par la géolocalisation et les stories, ils appartiennent à une génération hyper-connectée. Ils sont une dizaine de « fair traveller » à avoir pris la route en vélo et en train pour sillonner la Suisse à la rencontre de douze familles paysannes membres d’Agritourisme Suisse. La jeune association a initié ce projet à l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, du 30 mai au 5 juin, avec pour objectif de documenter les pratiques durables dans l’agriculture.

«Ça fait du bien de parler d’autre chose que de marketing, d’impôts ou de voyages à l’étranger!», sourit Jie, membre de «l’équipe train», visiblement enchantée par cette expérience. Carrément une première visite à la campagne pour cette Chinoise d’origine qui habite à Genève. «Chaque ferme a une histoire différente», raconte-t-elle, impressionnée, tout en détaillant le parcours qui l’a menée de Zurich à Aubonne. Les rencontres, parfois timides au départ, ont toutes été conviviales, simples et enrichissantes. «Le contact était très différent entre la Suisse alémanique et la Suisse romande. Au final, les agriculteurs ont tous été très ouverts, accueillants et heureux qu’on s’intéresse à eux.»

Connexions réelles et virtuelles
Le prix du lait, les heures de travail, l’engagement des femmes dans les activités touristiques, ou encore la passion pour un métier qui ne rapporte pas grand-chose ont marqué les participants. «Quand on voit le volume de travail, comment est cultivée la nourriture et qu’on a l’occasion de rencontrer le producteur, on apprécie et on est d’accord de payer plus cher», constate Jie, qui va parler de son expérience autour d’elle. «Ce sont finalement les moments où j’ai été le plus connectée avec les humains.»

De son côté, Grégoire a filmé l’aventure directement depuis son vélo. « Les paysages étaient très intéressants, différents de ceux qu’on peut avoir en France. J’ai été étonné par la petite taille des exploitations et la diversité des activités. Un modèle qui me semble plus résilient que d’autres pays européens qui ont une agriculture plus spécialisée. » Katie, du comité de the fair traveller, relève aussi: « Beaucoup de traditions vivantes comme les poyas sont liées à l’agriculture, qui maintient les pâturages et les paysages. Manger un œuf qui n’a pas quitté la ferme, rencontrer les personnes qui ont produit la nourriture, c’est valorisant. On ne trouve jamais les produits aussi bons que quand ils sont servis par quelqu’un qu’on a rencontré ! »

Le voyage, la vie et les «fair practices» des agriculteurs ont été assidûment documentés, tandis que des directs ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Un monde virtuel qui peut paraître en décalage avec les réalités paysannes. «Les agriculteurs ne sont pas des personnes qui veulent attirer un tourisme de masse. Grâce aux réseaux sociaux, on arrive de plus en plus à développer des marchés de niche», indique Katie. Lundi 11 juin, les « fair traveller » se retrouvent à Impact Hub Lausanne pour présenter leur aventure en images. Raphaël Gétaz, des Jardins de Chivrageon, et Agritourisme Suisse sont aussi présents.
AGIR, 11 juin 2018


Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Le Conseil de saison est publié en ligne toutes les deux semaines, le mercredi. L'accès est réservé à nos abonnés.

Voyages

Cap Vert


Du 29 novembre au 9 décembre, Agri vous emmène dans l'archipel du Cap Vert, situé dans l'Atlantique au large du Sénégal. Essentiellement composée de pêcheurs et d’agriculteurs, cette communauté métissée, malmenée par la misère et les famines, s’est pourtant forgé une histoire originale. On se réjouit de découvrir ces vignobles, plantations de café et autres cultures où le visiteur, et spécialement le visiteur-agriculteur, n’est jamais un étranger.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique