Menu

Les moutons et les chèvres peuvent déjà être marqués



À l’instar des détenteurs de bovins et d’équidés, les éleveurs ovins et caprins devront, à compter du 1er janvier 2020, identifier clairement leurs animaux et notifier certaines informations à la BDTA. (photo Agri)

L’enregistrement des déplacements d’animaux joue un rôle essentiel dans la lutte contre les épizooties et la sécurité des aliments d’origine animale. C’est pourquoi le Conseil fédéral a décidé d’étendre la banque de données sur le trafic des animaux (BDTA) aux moutons et aux chèvres. Les moutons et les chèvres devront désormais porter deux marques auriculaires, de sorte qu’il soit facile de les identifier. Si un animal perd l’une des deux marques, il reste quand même possible d’établir son identité. À partir du 1er janvier 2020, les détenteurs d’animaux devront donc poser deux marques auriculaires à leurs agneaux et cabris.

Marquage complémentaire des moutons et des chèvres possible dès maintenant
Dès le 1er janvier 2020, les moutons devront être identifiés à l’aide d’une double marque auriculaire avant leur déplacement (en cas de vente, par exemple). Aujourd’hui, les animaux n’ont qu’une seule marque auriculaire, il s’agira donc de leur en ajouter une deuxième. Les marques auriculaires supplémentaires peuvent être commandées dès le 16 août 2019 auprès de la BDTA, sur www.agate.ch.

Nouveau marquage des moutons et des chèvres
Il faudra identifier les moutons et les chèvres qui naissent après le 1er janvier 2020 avec des doubles marques auriculaires, qui peuvent aussi déjà être commandées auprès de la BDTA, sur www.agate.ch.

Saisie des notifications
À partir de janvier 2020, les détenteurs d’animaux devront désormais notifier à la BDTA toutes les naissances, entrées, sorties, importations et exportations, de même que la mort de leurs moutons et chèvres, sur www.agate.ch.

Marquage des animaux
En plus d’être enregistrés dans la BDTA, les moutons et les chèvres devront être identifiés dès leur naissance à l’aide de doubles marques auriculaires. Pour les moutons, l’une des deux marques doit contenir une puce électronique.

Informations aux détenteurs d’animaux
Identitas a envoyé en juillet un courrier à tous les détenteurs d’animaux concernés pour les renseigner des changements à venir. Le site www.ovinscaprins.ch regroupe des informations complètes sur le sujet: marquage correct des animaux, notifications à la BDTA et questions sur des cas particuliers. Il propose également un service d’assistance.

Un projet commun
Identitas a concrétisé le projet d’extension de la BDTA sur mandat de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). Un groupe d’experts des branches ovine et caprine a été chargé d’encadrer le projet, de sorte que la nouvelle application tienne compte des exigences des futurs utilisateurs.
OFAG, le 16 août 2019

Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

 

Le conseil de saison est accessible toutes les deux semaines, pour les abonnés, dès le mercredi précédant la parution.

Voyages

Escapade au Val d'Aoste

  

Du 16 au 18 octobre. Profiter d'une escapade de 3 jours dans la vallée d'Aoste, avec au menu découvertes culinaires et agricoles, dépaysement et plongée dans l’histoire et la géographie de cette région frontalière énigmatique.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique