Menu

Contingent d’importation de beurre relevé de 1800 t



L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) relèvera le contingent d’importation de beurre pour la seconde fois cette année. L’Interprofession du lait (IP Lait) soutient cette demande d’importation portant sur un volume de 1800 tonnes. C’est la première fois depuis longtemps qu’il y a une pénurie de beurre suisse sur le marché (photo SP).

Le 1er juin 2020, l’OFAG a, à la demande de l’IP Lait, relevé de 1000 tonnes le contingent tarifaire partiel pour le beurre pour l’année courante, rappelle le communiqué de l'organisation mardi 11 août 2020.
 
Au terme de vastes évaluations des besoins et de discussions approfondies, l’IP Lait soutient la demande portant sur un nouveau relèvement de 1800 tonnes du contingent tarifaire partiel pour le beurre au 1er septembre 2020. Cela correspond à environ 4%  de la quantité de beurre vendue chaque année en Suisse. Ce second relèvement était devenu inévitable au regard du faible niveau des stocks et de la production de beurre inférieure à la moyenne.

Assurer l’approvisionnement jusqu’à la fin de l’année
Dans le cadre d’un groupe de travail paritaire associant les producteurs de lait, l’IP Lait a débattu de la question de l’approvisionnement en beurre. Elle motive son soutien à la nouvelle autorisation d’importation par le fait qu’en comparaison de l’année précédente, la production de beurre a reculé tandis que la consommation a augmenté.
 
D’après les données empiriques du secteur laitier, 4000 à 5000 tonnes de beurre devraient être stockées au froid en milieu d’année. Or, les stocks se situent actuellement à un niveau très bas, d’environ 400 tonnes. Le premier relèvement du contingent, à hauteur de 1000 tonnes, ainsi que les droits d’importation du secteur laitier, qui portent sur 900 tonnes, ne suffisent dès lors pas à assurer l’approvisionnement en beurre sur l’ensemble de l’année.

La sécurité de l’approvisionnement du marché en beurre est importante et requiert une planification fiable. Il est attendu du secteur laitier qu’il améliore à l’avenir la transparence en ce qui concerne le marché du beurre.

Délégation de compétence à l’OFAG
La pénurie d’approvisionnement en beurre se dessinait depuis un certain temps. Le 1er avril 2020, le Conseil fédéral a modifié l’ordonnance sur les importations agricoles (OIAgr; RS 916.01), déléguant à l’OFAG la compétence d’augmenter le contingent d’importation de beurre jusqu’à la fin du mois de septembre 2020. Il donne ainsi à l’OFAG les moyens d’agir plus rapidement pour garantir que le marché suisse du beurre soit suffisamment alimenté.
 
Le beurre importé dans ce contingent est frappé de droits réduits, soit 20 centimes par kilogramme. Les parts de contingent sont mises en adjudication, comme le prévoit l’art. 35 OIAgr. La procédure, publiée sur le site internet de l’OFAG, est ouverte jusqu’au 18 août 2020.
SP, le 11 août 2020.

Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Le Conseil de saison est disponible, toutes les deux semaines, dès le mercredi avant publication sur notre site internet pour les abonnés.

Voyages

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique