Menu

Céréales panifiables bios: hausse des prix de référence



Lors de la table ronde annuelle des prix de référence, les transformateurs et les producteurs ont augmenté les prix de référence pour toutes les cultures. L’augmentation de la demande et celle des coûts de production ont conduit à cette décision (photo d'illustration: Pixabay). 

 

Ces prix plus élevés ont aussi pour but de motiver de nouveaux producteurs à passer en bio afin de couvrir à moyen terme la forte demande pour les céréales panifiables biologiques suisses labellisées Bourgeon.

 

Les acteurs du marché n’avaient pas pu se mettre d’accord pour le prix de référence du blé en 2021, mais une entente a de nouveau été trouvée cette année. Les prix pour l’épeautre et le seigle ont été nettement augmentés. Un prix de référence a pour la première fois été fixé pour l’avoine alimentaire bio après que les surfaces aient continuellement augmenté depuis des années. La quantité attendue pour la récolte d’avoine devrait dépasser en 2022 pour la première fois celle pour le seigle.

 

Les nouveaux prix de référence en vigueur sont les suivants: 

- Épeautre: + 4 francs, nouveau prix: 116 fr./dt 

- Seigle: + 5 francs, nouveau prix: 94 fr./dt 

- Blé: pas de de prix de référence en 2021, nouveau prix: 107,50 fr/dt 

- Avoine alimentaire: + 10 francs (prix du marché en 2021), nouveau prix: 87 fr./dt 


Augmentation des quantités sur le marché des céréales panifiables bio 

La demande pour les céréales panifiables bios suisses augmente. Le blé est particulièrement demandé. Les quantités de céréales panifiables bios récoltées en Suisse en 2021 avaient été inférieures de 29% à celles de l’année précédente à cause des conditions météorologiques, et cela malgré une augmentation des surfaces. On vise donc aussi pour les prochaines années une croissance grâce aux surfaces supplémentaires des fermes en reconversion, et cela permettra d’augmenter les quantités indigènes.

 

Sur la base des surfaces cultivées et des actuelles perspectives de récolte, les premières prévisions indiquent que les entreprises de transformation pourront couvrir environ 67% de leurs besoins avec de la production suisse pour le blé, environ 90% pour le seigle et 85% pour l’épeautre. 

 

Bio Suisse démarre une offensive pour les grandes cultures 

Les grandes cultures Bourgeon sont recherchées. Pour satisfaire l’augmentation de la demande pour le blé panifiable, l’avoine alimentaire et les autres grandes cultures, il faut dans les cinq à six prochaines années quelque 15 000 ha supplémentaires de terres assolées bio. Les nouveaux prix de référence sont un signal clair pour encourager de nouveaux producteurs à passer en bio. 

 

Accords et conditions de prise en charge 

La planification des cultures doit toujours se faire en concertation avec des acheteurs. Un contrat de prise en charge est obligatoire pour le blé panifiable de reconversion. Il est recommandé que les partenaires contractuels conviennent ensemble du prix pour le blé de reconversion. Les conditions de prise en charge 2022 correspondent aux dispositions de l’interprofession Swiss granum.

Bio Suisse, le 23 juin 2022


Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Conseil de saison

Le conseil de saison est accessible en ligne aux abonnés toutes les deux semaines dès le mercredi.

Voyages

Le programme des voyages Agri 2022 est disponible. De la Corse au Pérou, du printemps à l'automne, cinq destinations sont proposées à nos lecteurs. Prochains voyages ouverts aux inscriptions, les trésors de la Corse et le Portugal. Pour en savoir plus...

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique