Menu

Bilan des attaques de grands prédateurs



Alors que le nombre de victimes du loup est en forte hausse en Valais, une seule perte a été relevée dans le canton de Fribourg. Les 9 loups formellement identifiés en Valais du 1er janvier au 31 octobre 2018, ont tué 269 animaux de rente et 37 animaux sauvages. 
 

Le loup a tué 269 animaux de rente en Valais entre le 1er janvier et le 31 octobre 2018. Ce nombre est en forte hausse par rapport à la même période de l'an dernier, où le grand prédateur avait fait seulement 46 victimes.


Neuf loups ont pu être formellement identifiés en Valais durant cette période, selon le bilan dressé mercredi par le Service de chasse, de la pêche et de la faune (SCPF). Malgré un monitoring intense, aucune reproduction n'a pu être établie jusqu'à fin octobre.


Parmi les 269 moutons tués, 98 l'ont été dans des conditions protégées, 70 dans des situations non protégeables et 101 sans être protégés.


Le montant total des dégâts enregistré à ce jour, y compris les soins vétérinaires apportés aux animaux blessés, se monte à 118'450 francs. La Confédération prend en charge 80% du montant des dommages.


Dégâts chez le gibier

Le loup a également fait des dégâts chez le gibier. Ce sont surtout les cerfs, les chevreuils, mais également les chamois qui ont été attaqués. En tout, 37 animaux morts ont été comptabilisés. Ce nombre n'est cependant pas représentatif, car une grande partie des victimes demeurent introuvables, explique le SCPF. En hiver, les zones concernées sont difficilement accessibles, soit les jeunes animaux sont complètement dévorés en période de mise à bas ou les carcasses sont dispersées par les charognards.


Tirs non réalisés

Les analyses ADN ont permis l'identification formelle de neuf loups en Valais. Deux nouvelles louves, F40 dans la région du Val d'Illiez ainsi que F41 dans le Val d'Entremont, s'ajoutent aux animaux déjà connus et répertoriés cette année.


Deux autorisations de tir ont été délivrées fin septembre, début octobre pour les régions du Haut-Valais et du Valais central.

Malgré la période de la chasse haute, les tirs n'ont pas pu être effectués. Les prédateurs ont été aperçus plusieurs fois par les chasseurs, mais en dehors des périmètres de tir définis par la législation.

 

Une seule victime à Fribourg

Le canton de Fribourg n'a connu qu'une seule perte due à l'attaque de grands prédateurs dans ses alpages lors de l'estivage 2018. Le chiffre confirme la tendance la baisse constatée depuis plusieurs années.


Le cas relevé concernait un mouton tué par un lynx, a indiqué mercredi la Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts (DIAF). Le lynx a commis son acte le 19 septembre dernier sur le territoire de la commune de Broc. Il s'agit de la seule attaque avérée de grands prédateurs pour l'année en cours, sur les 8911 animaux de rente estivés en 2018 dans le canton de Fribourg, ovins et caprins confondus. Aucune attaque n'est par ailleurs due au loup, précise le communiqué.

ATS, 5 décembre 2018

Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Les interventions de désherbage se terminent maintenant et reprendront au printemps, notre rubrique "Conseil de saison" aussi.  

Voyages

Ténérife et Gomera

Du 30 mars au 6 avril. Inscrivez-vous au prochain voyage Agri et découvrez deux îles remarquables de l'archipel des Canaries, Ténérife et Gomera, avec leurs secrets et leur beauté.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique