Menu

Baisses de certains prix de référence Bio Suisse



Lors de leur table ronde des prix de référence du 18 mai 2020, les représentants des producteurs, des fabricants d’aliments fourragers et des importateurs ont adapté les prix de référence pour les céréales fourragères Bourgeon. 

C’est dans le cadre de leur table ronde annuelle pour les prix de référence que les producteurs et lestransformateurs se sont mis d’accord sur une modification des prix de référence payés aux producteurs de céréales fourragères Bourgeon. Les conditions de prise en charge de la récolte 2020 correspondent aux dispositions de l’interprofession Swiss Granum.

Comme ces dernières années, l’offre indigène de céréales fourragères biologiques a continué d’augmenter en 2019 grâce à l’arrivée de nouvelles fermes et donc de surfaces cultivées supplémentaires. 34'173 tonnes de céréales fourragères bio de la récolte 2019 ont pu être prises en charge, ce qui représente une augmentation de 22% par rapport à 2018. La proportion de céréales fourragères biologiques suisses atteint maintenant 81 %. Les besoins en aliments fourragers ont augmenté de 3.2% au cours de la même période.

Les ventes de produits biologiques d’origine animale comme le lait, la viande et les oeufs ont aussi progressé. Les augmentations des coûts de production subies par les éleveurs à cause de l’augmentation de la part indigène dans les aliments fourragers sont cependant difficiles à compenser par des augmentations des prix de vente des produits finis. Lors des négociations de prix, les producteurs de céréales bio ont donc dû faire preuve de solidarité à l’égard des producteurs de viande, de lait et d’oeufs bio.

Mesures pour le maïs grain, l’orge, l’avoine, le triticale et le seigle fourrager 
Vu qu’un plein autoapprovisionnement est possible pour l’orge, l’avoine, le triticale et le seigle fourrager, et vu qu'on s’attend à une forte proportion de production indigène pour le maïs grain, les mesures suivantes ont été décidées: adaptation des prix de référence aux exigences du marché, embargo de commercialisation pour les importations Bourgeon des sortes de céréales concernées à partir du 15 juillet 2020, et, enfin, restrictions de commercialisation pour la marchandise de reconversion indigène avec une retenue sur le prix de référence. Le montant de cette retenue équivaut à la différence entre le prix conventionnel et les prix bio de référence. En cas de surplus avérés, ce montant sera utilisé pour des actions de déclassement.

Encouragement des légumineuses à graines
L’utilisation des légumineuses à graines prendra toujours plus d’importance à partir de 2020 à cause du renforcement des directives pour l’alimentation des ruminants bio. Il a donc été décidé de continuer  d’encourager la culture du lupin et du soja avec une prime de 35.– Fr./dt. Aucune restriction n’a été introduite pour ces cultures même si on s’attend à de grosses récoltes de pois protéagineux et de féverole. La branche a garanti qu’elle prendrait en charge toute la récolte de ces deux cultures. Afin de favoriser l’écoulement de la féverole, son prix de référence a été baissé de 3.– Fr./dt. Cela sera par ailleurs compensé par le montant compensatoire de 3.– Fr./dt provenant l’encouragement des légumineuses, donc le prix aux producteurs restera au niveau de l’année passée.

Retenue sur les céréales fourragères indigènes
Une retenue de 1.– Fr./dt sera prélevée sur les prix de référence de toutes les céréales fourragères indigènes. Cette retenue est liée à des objectifs précis et servira à l’encouragement de la production indigène de légumineuses à graines. La retenue sera prélevée par les centres collecteurs. Il n’y aura de nouveau pas de prélèvements sur les importations de céréales fourragère pendant l’année céréalière 20/21 afin de ne pas renchérir les aliments fourragers.

Céréales germées
Blé: 76.– Fr./dt (mais selon accord avec l’acheteur pour les temps de chute inférieurs à 120 s); seigle: 74.– Fr./dt (mais selon accord avec l’acheteur pour les grandes quantités); épeautre: 54.– Fr./dt (mais selon accord avec l’acheteur pour les grandes quantités).

Modifications des règlements pour les céréales fourragères Bourgeon et pour l’encouragement des légumineuses à graines Bourgeon Conjointement avec les représentants de toute la branche, Bio Suisse a modifié le contenu et la portée des règlements pour les céréales fourragères. Le règlement Céréales fourragères bio et le concept de mesures pour les céréales fourragères Bourgeon ont été fusionnés. Il y a donc maintenant deux règlements au lieu de trois:

- Règlement pour les céréales fourragères Bourgeon
- Règlement pour les légumineuses à graines Bourgeon

Des sanctions ont aussi été introduites et les rôles de ceux qui travaillent selon ces règlements ont été précisés. Les différents chapitres ont aussi été restructurés. De nouvelles modifications réglementaires en fonction des nouvelles directives pour l’affouragement des ruminants et des mesures en cas de surplus temporaires sont déjà prévues pour fin 2020.
 
Prix et conditions de prise en charge actuels: www.bioactualites.ch > Marché > Produits > Grandes cultures.
Bio Suisse, le 22 mai 2020



Retour
E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

 

Le Conseil de saison est disponible dès le mercredi avant publication sur notre site internet pour les abonnés.  

Voyages

De la Géorgie au Pérou, Agri propose trois voyages dès la fin de l'été, de quoi rêver! Inscrivez-vous jusqu'au 30 juin pour celui de la Géorgie.

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique