Menu
 

Traiter autrement avec l’acupuncture


Peu pratiquée sur le bétail, l’acupuncture commence à se faire une place auprès des animaux de compagnie et des chevaux. La méthode a de nombreuses indications, autant en préventif qu’en curatif.


Dossier_acupuncture_1418_E.Frioud


Juchée sur un marchepied, Leslie Tahon Schmid installe la dernière aiguille sur la nuque de son patient, un Demi-Sang âgé de 8 ans. Ce n’est visiblement pas la plus agréable: l’animal n’est pas très coopératif. Mais rapidement, le cheval se détend et se laisse faire, facilitant la tâche de la vétérinaire. Il restera un moment avec une bonne quinzaine d’aiguilles plantées sur différents points des méridiens. Quelques fils colorés viendront s’y ajouter car la séance est consacrée à l’électroacupuncture: l’action des aiguilles est en effet renforcée lorsqu’un courant électrique circule.

Blocages des méridiens
«Aujourd’hui, je fais juste une visite de contrôle. J’ai trouvé quelques tensions, alors je les traite directement, afin d’éviter qu’elles ne s’aggravent», explique la vétérinaire d’Aumont (FR), qui a fait des aiguilles sa spécialité, comme une vingtaine de confrères en Suisse romande.

Diplômée en 2001, la jeune femme a d’abord exercé en médecine conventionnelle avant de s’intéresser, presque par hasard, aux thérapies complémentaires. «C’est en passant deux années à l’étranger que j’ai eu l’occasion de faire le point sur mon travail. J’aime aller au bout des choses et j’ai parfois été déçue lorsque les traitements conventionnels se révélaient impuissants. Je me suis donc formée à la médecine vétérinaire traditionnelle chinoise pour explorer une autre voie.» Cette médecine alternative combine l’acupuncture, la phytothérapie, la diététique et le Tui-Na, une forme de massage thérapeutique.

Selon la philosophie chinoise, l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du corps circule le long des méridiens. Lorsque le flux est perturbé, une douleur ou maladie en résulte. Les aiguilles insérées au niveau des points d’acupuncture visent justement à libérer les blocages, ce qui aide le corps à se régénérer.

L’acupuncture requiert une vision globale: on s’intéresse aux symptômes physiques du patient mais aussi à son environnement, son alimentation, à la saison.

Lors d’une visite, Leslie Tahon Schmid commence toujours par un «scan» de l’animal. L’observation de sa langue et l’évaluation de son pouls fournissent déjà de nombreuses informations sur l’état de santé général du patient. Ensuite, elle passe sur les différents points des méridiens. Tous correspondent à une localisation spécifique du corps, à des organes ou des viscères. L’animal réagit lorsqu’il y a un blocage, douloureux, ce qui indique le lieu du traitement.

Dans le domaine vétérinaire, l’acupuncture est indiquée dans de nombreux cas, seule ou associée à la médecine conventionnelle ou à d’autres thérapies complémentaires telles que la physiothéra-pie, l’ostéopathie ou la chiropraxie. Les problèmes de l’appareil locomoteur, les problèmes digestifs (diarrhées chroniques, coliques), les cas de toux chronique, les chaleurs douloureuses, l’infertilité, les problèmes d’allergies qui ne répondent pas aux traitements usuels peuvent être soignés par ce biais. Elle est aussi recommandée en préventif, notamment chez les animaux de compétition.

Il y a peu de restrictions, si ce n’est les animaux faibles, très âgés ou très malades et, dans certains cas, les femelles gestantes.

Une thérapie en quête de reconnaissance
Le traitement par acupuncture n’exclut pas un examen conventionnel pour éviter de passer à côté de quelque chose. «La collaboration est même recherchée. Avec le vétérinaire habituel et le maréchal-ferrant, par exemple, nous pouvons faire un excellent travail de groupe», insiste la spécialiste, qui aspire à démocratiser cette forme de traitement.

«L’acupuncture n’est pas encore assez prise au sé-rieux. C’est dommage. J’aimerais qu’elle soit reconnue et utilisée en complément à la médecine traditionnelle», espère-t-elle. Aucune formation en acupuncture pour vétérinaires n’existe d’ailleurs pour l’instant en Suisse. Cependant, de plus en plus d’études scientifiques montrent sa valeur dans de nombreuses pathologies.
 
Peu de demandes pour le bétail
Aujourd’hui, Leslie Tahon Schmid ne pratique plus que la médecine chinoise. Les trois quarts de sa patientèle sont des chevaux. «Je traite beaucoup de chevaux de sport pour des problèmes au niveau de l’appareil locomoteur. Cela permet d’éviter une casse par la suite et de faire la saison dans de bonnes conditions, sans devoir bombarder les animaux avec des médicaments forts.» Les animaux de compagnie bénéficient également de ses compétences.

«J’ai eu quelques demandes pour des vaches, mais cela reste rare. Sans doute parce que l’acupuncture est peu connue et parce que les soins sont coûteux, même si je pratique un tarif différent pour le bétail.» Et la vétérinaire d’insister: «Parfois, on m’appelle pour des cas compliqués, quand les autres traitements n’ont pas fonctionné. Attention, l’acupuncture ne fait pas de miracles! En revanche, elle peut s’avérer très efficace pour de nombreux problèmes rencontrés sur les exploitations et contribuer à la réduction de l’emploi des antibiotiques».
Elise Frioud, le 6 avril 2018

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Les interventions de désherbage se terminent maintenant et reprendront au printemps, notre rubrique "Conseil de saison" aussi.  

Voyages

Ténérife et Gomera

Du 30 mars au 6 avril. Inscrivez-vous au prochain voyage Agri et découvrez deux îles remarquables de l'archipel des Canaries, Ténérife et Gomera, avec leurs secrets et leur beauté.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique