Menu
 

Connaître les dangers des machines


Avec le degré de mécanisation actuel, il devient de plus en plus difficile de bien connaître les propriétés et les dangers de chaque machine.


Sécurité avec les machines


Avec le degré de mécanisation actuel, il devient de plus en plus difficile de bien connaître les propriétés et les dangers de chaque machine.

 

Les machines agricoles sont utilisées dans ces conditions très différentes. Le personnel n’est pas toujours bien formé, ce qui peut créer des difficultés supplémentaires

Il y a deux principes fondamentaux pour travailler en toute sécurité avec des machines. D’une part, les machines et véhicules doivent être construits et entretenus selon les règles de sécurité. D’autre part, seul celui qui connaît les machines peut les utiliser de manière sûre.

 

Dans le monde agricole, les machines souffrent énormément, il faut donc régulièrement s’assurer qu’il ne subsiste aucun endroit dangereux sur les machines que l’on utilise. Des risques particulièrement aigus résident dans les transmissions, les organes d’introduction et autres parties mobiles.

 

Mesures techniques de protection

Pour que les mesures techniques de sécurité soient sans faille, le concepteur de la machine ainsi que le constructeur doivent déjà tenir compte du facteur sécurité, par exemple en privilégiant une transmission hydraulique plutôt qu’une transmission par arbre, ou, autre exemple, en concevant une commande nécessitant l’usage des deux mains de l’utilisateur, de sorte que ces dernières ne puissent entrer dans la zone dangereuse lorsque la machine fonctionne.

 

Lorsque les mécanismes dangereux ne peuvent être éliminés par des mesures techniques, ils doivent être recouverts par un dispositif de protection, comme par exemple les caches sur les transmissions. Les dispositifs de protection doivent être fixés solidement à la machine et ne pouvoir se démonter qu’à l’aide d’outils. Les protections devraient être munies d’ouvertures appropriées pour le graissage.

 

Le cas des prises de forces

Comme l’arbre à cardan est soumis à des contraintes mécaniques lors de l’accouplement et du désaccouplement, ainsi que pendant le fonctionnement de la machine, la disposition des articulations et des dispositifs de protection est primordiale. Pour éviter les accidents avec les arbres à cardan, les dispositifs d’accouplement, les cardans et l’arbre lui-même doivent être intégralement protégés de tout contact. On peut ainsi rappeler à ce sujet que les chaînettes qui empêchent la rotation de la protection font également partie intégrante de la protection.

 

Lorsqu’il est découplé, l’arbre de transmission doit être placé dans un support prévu à cet effet. Les chaînettes anti-rotation ne doivent pas être utilisées pour maintenir la prise de force. On ne peut pas toujours éviter les dégâts aux protections d’arbres à cardan, c’est pourquoi leur remise en état est un devoir permanent de l’agriculteur.

 

Planification et comportement

L’utilisation d’une machine doit être planifiée de sorte que l’on puisse s’en servir sûrement et que d’autres personnes ne courent aucun danger. Ceci comprend également le bon choix de la chaîne de mécanisation et des accessoires. Les tracteurs et les machines doivent être compatibles.

Bien se comporter, c’est respecter les instructions et ne pas neutraliser les dispositifs de sécurité. Ces deux mesures dépendent fortement de l’être humain, c’est pourquoi elles ne suffisent pas dans toutes les situations.

 

Les mesures organisationnelles et comportementales sont des mesures complémentaires aux dispositions techniques de sécurité. Ainsi, dire ou penser qu’il suffit de ne pas s’approcher d’une prise de force dénudée et en rotation pour éviter les accidents, cela s’apparente à de la négligence. On se trouve également dans le même registre lorsqu’on intervient sur une machine sans avoir procédé à l’arrêt de sécurité.

 

Mode d’emploi et instruction

Le mode d’emploi fait partie de la machine, neuve ou d’occasion. Il doit décrire les dangers et l’utilisation sûre de la machine. Il est recommandé de l’étudier avant la première utilisation ou après un long arrêt. Plus nombreuses sont les personnes travaillant avec la même machine, plus il est important que chacun reçoive les instructions nécessaires. Les machines compliquées ne doivent être utilisées que par du personnel qualifié. Celui qui remet ou vend une machine est tenu d’instruire l’utilisateur correctement et de manière complète. Il faut également indiquer le juste comportement en cas de problème. Un utilisateur bien instruit travaille plus sûrement et plus efficacement.

 

Entretien soigné

La durée de vie d’une machine peut être considérablement prolongée par un entretien soigné. Des réparations et un entretien sérieux diminuent également le risque d’accident. Mais attention, les travaux de réparation provoquent également des accidents. Un mauvais équipement, peu d’expérience, une mauvaise accessibilité, le manque de temps sont des facteurs qui y participent.

Jean-Luc Jaton, SPAA, 13 juillet 2018

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


 

Le Conseil de saison est publié en ligne toutes les deux semaines, le mercredi. L'accès est réservé à nos abonnés.

Voyages

Kirghizistan


Du 11 au 19 septembre 2018, Agri vous amène découvrir les paysages intacts et les lacs de montagne aux eaux turquoises du Kirghizistan. L'agriculture est la principale ressource du pays avec l'élevage du bétail. Le délai d'inscription est fixé au 24 juillet 2018, mais si vous vous inscrivez jusqu'au 3 juillet, vous bénéficiez d'une réduction.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique