Menu
 

De nombreux critères à respecter pour pouvoir défiler à Saignelégier


Le Marché-concours de Saignelégier attend 400 chevaux cette année. Ils seront jugés selon les critères du type, de l’allure et de la conformation.


critères Saignelégier


Concrètement, le Marché-concours de Saignelégier (JU) n’a aucun caractère officiel. Les critères pour juger les chevaux sont les mêmes que pour les concours de races organisés par les fédérations mais les modalités changent. Ainsi, les aspects jugés sont identiques: type, conformation et allure mais c’est l’attribution des notes qui diverge. Alors que les candidats reçoivent une note de synthèse pour les 3 critères au Marché-concours (1 à 10), ils en reçoivent trois (1 à 9) lors des concours de races. Historiquement, les chevaux ont toujours reçu une seule note à Saignelégier. «Il faut préciser qu’à la base, il s’agissait d’un marché plus que d’un concours. Aujourd’hui c’est le contraire», explique Eddy von Allmen, président du jury du Marché-concours.

Les concurrents sont classés par catégories d’âge pour les jeunes chevaux (1,5/2,5 ou 3,5 ans) et les juments (une catégorie par année d’âge, de 4 à 10 ans). Il y a aussi un championnat pour les poulains de l’année. Les juments doivent avoir réussi les tests en terrains, avec une classification B, A ou AA. Quant aux étalons, ils sont admis de 3 à 14 ans et séparés en deux catégories de taille égale: les plus jeunes et les plus âgés.


Un champion et un vice-champion sont définis pour chaque catégorie. «Même si ce n’est pas un concours officiel, il est très important pour les éleveurs. Au niveau de l’élevage, on parle des champions, même s’ils sont inscrits nulle part. C’est surtout valable pour les poulains, les jeunes chevaux et les étalons», relève Eddy von Allmen.


Critères fonctionnels et de beauté

Les juges sont attentifs à trois aspects.


Le type. Le cheval doit correspondre à la race avant toute chose! On attend de l’élégance, une encolure pas trop plate mais bien développée, de belles têtes, légères. La couleur est aussi un élément jugé dans le type. «Il y a par exem­ple très peu de chevaux gris dans les étalons», précise le juge. Quant aux chevaux qui naissent blancs, une spécialité de la race Franches-Montagnes, ils sont acceptés chez les juments mais refusés chez les étalons car il s’agit d’une mutation génétique. Les mar­ques blanches ne sont pas acceptées sur le corps des chevaux (uniquement à la tête et aux membres).

La conformation. La ligne de dos doit être solide mais quand même souple. Il faut des articulations (jarrets, genoux) et des membres secs car ils sont synonymes de longévité, ainsi qu’une croupe longue, avalée et pas trop plate. Les juges contrôlent encore que les membres postérieurs soient rectilignes et les onglons sains, de même que la correction des allevons (le cheval doit trotter droit, pas sur l’extérieur). La taille est aussi un critère important. On table sur 150 à 160cm à trois ans lors des tests en terrain. En dehors de cette taille, ils sont refusés.


L’allure. Le galop est apprécié uniquement pour les tests en terrain. Lors du Marché-concours, on évalue le trot et le pas. La démarche doit être ample et souple.


Pistes différentes

Le Marché-concours, c’est aussi une organisation pointue. Il y a cette année 400 chevaux inscrits, tous doivent avoir été jugés à midi le samedi. «En 4 heures, c’est assez unique! Vers 12h30, il y a la présentation des syndicats invités, il faut avoir libéré la place», explique Eddy von Allmen. C’est d’ailleurs pour limiter le nombre de participants qu’une limite d’âge a été définie pour les juments et les étalons. Le choix de pistes aller-retour (hormis pour les étalons) est aussi une mesure pour gagner du temps. Les pistes officielles, en triangle, prennent plus de place et ne permettraient pas de juger 5 concurrents en même temps. La visibilité sur le cheval est par contre meilleure.

Sarah Deillon, 2 août 2019

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un parcours riche et passionné autour des chevaux

Eddy von Allmen, agriculteur à Mont-Tramelan (JB), a remis cette année l’exploitation familiale bio à son fils, Julien. En association avec son voisin depuis quinze ans, ils ont 70 hectares, essentiellement des herbages, à 1080 m d’altitude. Le domaine compte une trentaine de vaches laitières Red Holstein et Swiss Fleckvieh. Il y a eu jusqu’à 12 chevaux, dont quelques pensionnaires. Il reste dorénavant deux juments et une jeune de 3 ans qui sera vendue. L’éleveur va toutefois poursuivre un peu l’élevage, ce qu’il qualifie comme étant «son dada». Sa fille Yveline forme les chevaux à l’équitation et lui les entraîne à l’attelage. Eddy von Allmen a été juge pour la Fédération suisse du Franches-Montagnes pendant 14 ans, de 1999 à 2013. Depuis environ quinze ans, il est membre du jury pour le Marché-concours de Saignelégier. Il a même repris la présidence du jury en 2014. Depuis, il n’évalue plus les candidats en lice mais organise les groupes de juges. Au Marché-concours, les chevaux défilent sur cinq pistes en même temps, avec à chaque fois trois juges par piste.
L’agriculteur a suivi une formation en tant que constructeur de parcours. Ainsi, il parcourt presque chaque week-end la Suisse pour édifier des parcours.
SD, 2 août 2019

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

 

Le conseil de saison est accessible toutes les deux semaines, pour les abonnés, dès le mercredi précédant la parution.

Voyages

Escapade au Val d'Aoste

  

Du 16 au 18 octobre. Profiter d'une escapade de 3 jours dans la vallée d'Aoste, avec au menu découvertes culinaires et agricoles, dépaysement et plongée dans l’histoire et la géographie de cette région frontalière énigmatique.

Pour en savoir plus...


Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique