Menu
 

Améliorer l’efficience d’utilisation de l’eau grâce à la fumure potassique


Le potassium est un élément nutritif essentiel pour la croissance des plantes. En apportant les doses recommandées pour chaque culture, la potasse participe également à atténuer les effets négatifs du stress hydrique.


Dossier38_fumure_potassique


Les périodes de sécheresse deviennent de plus en plus fréquentes en Suisse. Le maïs a beaucoup souffert de la canicule du mois d’août dans de nombreuses régions. Dans certaines d’entre elles, des parcelles de blé ont perdu du potentiel de rendement à cause du sec observé au printemps.

Plusieurs chercheurs européens ont mené des études sur l’effet du potassium (K) sur les plantes. Les résultats ont démontré que cet élément nutritif permet d’améliorer l’efficience d’utilisation de l’eau des végétaux. Une bonne gestion de la fumure potassique pourrait donc atténuer les effets néfastes de la sécheresse sur la croissance de diverses cultures. Selon Cédric Monprofit, responsable agronomie chez K+S Kali France, les mêmes avantages sont observés en période de gel.

Un nutriment souvent négligé
Tout comme le phosphore, le potassium est parfois négligé dans les plans de fumure pour des raisons économiques, souvent au profit de l’azote. Or, une carence de cet élément nutritif peut avoir un impact négatif sur le rendement de la culture. Selon l’institut français du végétal Arvalis, les pertes de rendement peuvent s’élever jusqu’à 30% pour un sol pauvre avec une culture exigeante comme la betterave. Pour le maïs la baisse peut se chiffrer à 20%.

Un élément majeur
Beaucoup de chercheurs se sont penchés sur le rôle que pourrait jouer le potassium face aux sécheresses. Ce nutriment est connu comme étant un élément majeur dans l’étude des interactions avec l’alimentation hydrique. Sa très forte concentration dans l’eau des tissus et sa mobilité dans les plantes expliquent cet intérêt. Il a également une fonction primordiale dans les échanges entre le sol et les racines. Le potassium est un élément important au sein des cellules. 

De plus, il s’avère essentiel pour le mécanisme qui régule la transpiration des végétaux. Des études ont démontré qu’il a un effet positif sur l’efficience d’utilisation de l’eau, définie comme la quantité d’eau nécessaire pour produire une unité de biomasse. D’après les auteurs, les résultats obtenus sont dus à la meilleure capacité des plantes nourries en potassium à réguler les échanges d’eau. Dès lors, ils préconisent l’apport de potassium dans les cultures pour minimiser les effets négatifs du stress hydrique, voire limiter les pertes en eau des végétaux.

Une étude sur le maïs
Le Comité français d’étude et de développement de la fertilisation raisonnée (COMIFER) a mené une étude en 2015 sur le maïs grain. L’essai comprenait deux situations hydriques: l’une avec un optimum d’irrigation (290 mm du semis à fin septembre) et l’autre avec comme objectif d’induire un stress hydrique prolongé (102 mm du semis à fin septembre). Pour chaque procédé, trois gradients de concentration en potassium dans le sol ont été testés: une concentration basée sur la recommandation de fertilisation pour le maïs grain, une autre visant à carencer modérément la culture ainsi qu’une dernière supérieure aux besoins. Les résultats montrent qu’il y a une interaction significative entre l’eau et le potassium sur les critères de développement et de croissance (nombre de feuilles visibles finales, vitesse d’allongement foliaire et hauteur de la plante). Dans tous les cas, la carence en potassium amplifie les effets du stress hydrique. A l’inverse, le fait d’avoir un surplus n’a pas eu d’effets plus bénéfiques qu’à l’optimum.

Dans les deux procédés hydriques, l’efficience d’utilisation de l’eau a augmenté (+22% en condition de stress hydrique et +33% en condition optimale). «Une concentration idéale de potassium dans le sol permet à la plante de réduire sa transpiration», affirment les chercheurs dans le rapport. Au sein des deux situations, le potassium s’est révélé efficace pour économiser de l’eau. Cependant, la différence est plus nette avec l’irrigation (42 mm contre 10 mm). 

Selon les auteurs de l’étude, un surdosage de potassium peut être bien valorisé seulement dans des conditions hydriques optimales. Au contraire, lorsqu’un danger de sécheresse s’annonce, la forte concentration de ce nutriment dans le sol peut provoquer une forte croissance végétative. La surface foliaire supplémentaire induirait une perte d’eau plus importante. L’amélioration de la régulation de la transpiration ne serait alors plus suffisante pour compenser le déficit hydrique.

Le bon produit au bon moment
L’apport de la fumure potassique peut être effectué soit en engrais de fond, soit au printemps. «Avec un engrais de fond, du potassium sera disponible pour la culture dès le début de sa croissance, cela aura un effet positif sur les racines. Avec l’apport de printemps, le développement de toute la plante est favorisé», explique Cédric Monprofit. Il est donc conseillé de planifier la fumure potassique en deux passages pour répondre à tous les besoins de la culture. Le printemps est également le moment idéal pour amener les autres éléments nutritifs comme le magnésium et le soufre. A cet effet, de nombreux engrais potassiques avec divers composants existent sur le marché. Il existe une large gamme d’engrais potassiques qui permettent de couvrir les besoins en magnésium et en soufre.
Steve Montandon, le 18 septembre 2020. 

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Le Conseil de saison est disponible, toutes les deux semaines, dès le mercredi avant publication sur notre site internet pour les abonnés.

Voyages

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique