Menu
 

Fabriquer son système d’autoguidage grâce au logiciel gratuit AgOpenGPS


Grâce à un logiciel open source, il est possible de créer son propre système de pilotage à faibles coûts. Toutefois, il s’agit d’un projet qui requiert patience et curiosité ainsi que la soif d’apprendre.


AG15 Semis RTK Jacques Echenard SM


Jacques Echenard, agriculteur à Pailly (VD), fait partie des quelques agriculteurs suisses qui ont fabriqué leur propre système d’autoguidage. Il a travaillé sur des systèmes de guidages de marque dans les années 2000, puis c’est en 2018 qu’il s’est intéressé au système open source. Cette année, il a semé pour la première fois ses cultures à l’aide de son installation RTK personnelle. Il est enchanté par le résultat. Il retient de ce projet une formation très intéressante qui lui a permis d’acquérir des compétences utiles pour l’avenir.

Un logiciel gratuit
Aujourd’hui, chaque exploitant a la possibilité de fabriquer sa solution de guidage grâce à un logiciel open source gratuit. Le lociciel AgOpenGPS a été créé par un agriculteur canadien Bryan Tischler. Il est mis à disposition sur une plateforme digitale. Tous les utilisateurs peuvent partager leurs expériences et leurs améliorations sur cette page. Au départ, cette pratique a suscité beaucoup d’intérêts outre-Atlantique, d’où un nombre important de publications en anglais. Elle tend à se démocratiser en France. Le site internet comprend de plus en plus de textes en français. «Grâce au traducteur en ligne, j’ai pu bénéficier de nombreux conseils. Maintenant, je renvoie l’ascenseur en partageant mes idées ainsi que mes apprentissages avec la communauté. Toutefois, il faut faire attention à ne pas donner de fausses pistes. J’ai personnellement perdu beaucoup de temps avec des composants qui ne fonctionnaient pas correctement, câble USB ou composants douteux», témoigne Jacques Echenard. Le partage peut également avoir lieu sur le terrain. Il a récemment apporté son aide à deux agriculteurs de sa région qui ont entamé les démarches. Andreas Pfister, agriculteur à Uster (ZH), a aussi fabriqué son propre système. A l’aide de son frère Christian, il a tourné une vidéo dans laquelle il montre comment mettre en place une installation AgOpenGPS simple. L’objectif est que les personnes intéressées ne répètent pas les mêmes erreurs que lui.

Bien entendu, la solution open source diffère des produits RTK commerciaux en termes de prix. Ces derniers coûtent au moins 14 000 francs. En outre, il existe des redevances annuelles pour le signal de guidage RTK dans une fourchette de 700 à 1200 francs et, dans certains cas, des droits de licence. Pour fabriquer son système de pilotage, il faut compter entre 1000 et 3000 francs. Pour le signal RTK, le projet français Centipède a mis à disposition sur son site internet un tutoriel pour monter sa propre base émettrice. En suivant ces instructions, Jacques Echenard est parvenu à construire une base opérationnelle en deux jours.

Avancer pas à pas
Selon le Vaudois, il ne faut pas espérer obtenir un système de pilotage fait maison en un claquement de doigts. «Les personnes désireuses d’acquérir rapidement un tel outil ont meilleur temps d’investir dans un produit du commerce. Ce type de projet requiert patience et curiosité ainsi que la soif d’apprendre. Il ne faut pas abandonner au premier échec. La communauté et les informations sur internet aident à surmonter ce défi. Il n’est pas obligatoire d’avoir effectué des études en informatique pour réussir une telle construction.»

Il lui a fallu un temps considérable pour acquérir les connaissances nécessaires, réunir le matériel, fabriquer l’installation et régler les différents paramètres. Mais il ne tire que des avantages de ce processus: «J’ai énormément appris sur l’électronique et la programmation, ce qui me permet de mieux comprendre mon installation».

Pour commencer, il conseille de s’attaquer au montage d’une barre de guidage. A cet effet, trois objets suffisent: une tablette ou un ordinateur fonctionnant sous Windows 10 avec un port USB A, une carte Ardusimple ainsi qu’une antenne. Les deux derniers composants se trouvent facilement sur internet pour environ 250 euros au total. «Une fois que cette étape est maîtrisée, on peut s’atteler à la construction du système de pilotage.»

Première expérience pratique concluante
L’été passé, Jacques Echenard a testé le guidage avec le signal DGPS (amélioration du signal GPS). Malheureusement, cette solution manque de précision pour les semis. Depuis, il a converti son système pour travailler avec le signal RTK. Afin de le rendre encore plus performant, il a ajouté un module qui sert de boussole et de correcteur de dévers. Ce dernier permet de tourner automatiquement en bout de champs, la coupure de tronçon et d’enclencher ou déclencher une fonction sur une machine au bout du champ automatiquement.

Sur le web
Steve Montandon, le 16 avril 2021

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Conseil de saison

Le conseil de saison est désormais disponible dès le mercredi après-midi avant l'édition. Son accès est réservé aux abonnés.

Voyages

Découvrir la Grèce et son agriculture, les trésors de la Corse ou la Géorgie et son histoire légendaire: vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire à ces trois premiers voyages concoctés pour les lecteurs d'Agri. Cliquez ici

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique