Menu
 

Doter son pont roulant d’une console de pesage pour gagner en précision


Jusqu’à présent, les agriculteurs ne disposant pas d’une mélangeuse dotée d’un système de pesage devaient se contenter d’estimations lors de la préparation des rations. Désormais, ils peuvent équiper leur pont roulant.


ag6_dossier_genitronic


Le système est simple, relativement bon marché et se pose facilement sur tous les types de griffes à foin hydrauliques. Développée par le fa­bricant français Genitronic, la console de pesage PH 200 GF permet à ceux qui n’ont pas de mélangeuse, par exemple en ration sèche, ou ceux qui ont une mélangeuse sans système de pesage de connaître précisément la composition de la ration qu’ils affouragent à leurs animaux. Suivre un plan d’alimentation devient ainsi plus aisé.

«C’est un bon système pour les particuliers qui veulent connaître plus précisément ce qu’ils rentrent et ce qu’ils sor­tent de leurs fenils», relève Laurent Remy, propriétaire et directeur de H. Brodard et Fils SA, à Sâles (FR). Concessionnaire de Genitronic, l’entreprise dispose des premières consoles vendues en Suisse. «Cela permet aussi de ratio­naliser le fourrage et d’en économiser. C’est intéressant, sur­tout les années où il y en a moins.»

Simplicité du système
Installés de part et d’autre du vérin, deux capteurs y mesurent la pression. La différence de pression en entrée et sortie de vérin et les indications fournies par un capteur angulaire posé sur le bras du pont roulant permettent de calculer la charge utile suspendue. Assis dans son pont roulant, l’opérateur découvre le résultat de la pesée sur un moniteur installé en cabine. Ce dernier, doté d’un écran LCD rétro éclairé, permet une lecture des résultats même dans les endroits les plus sombres et les plus poussiéreux du fenil.

Davantage de précision en statique
Lors de l’installation, qui prend en général une demi-journée, le mécanicien définit avec l’agriculteur cinq endroits différents où les principales pesées seront effectuées. La longueur et la position du bras sont alors préenregistrées et le système est calibré. «Pour peser sa charge, l’opérateur devra se positionner à l’un de ces endroits», explique Laurent Remy. S’il n’est pas po­sitionné juste, le moniteur in­diquera les mouvements à ef­fectuer pour rejoindre cette position. Lorsque la zone de pesage est atteinte, l’opérateur appuie sur une touche qui provoque la mesure et l’enregistrement de cette dernière. Genitronic indique que son système est capable d’afficher le poids en mode dynamique. «Effectivement, si les mouvements sont assez lents, on peut lire la valeur sur le moniteur. Mais si l’on veut une donnée précise, il faut s’arrêter à l’une des zones de pesage prévues», indique Laurent Remy. «En statique, les mesures sont effectuées avec une précision de 5 à 10 kg, en fonction de la qualité du calibrage.» Les limites de poids sont définies par le pont roulant et non par la console de pesage.

Retour rapide sur investissement
L’ensemble du système dé­veloppé par Genitronic est vendu et installé par H. Brodard et Fils SA pour un prix avoisinant les 3000 francs. La console fonctionne avec une alimentation électrique entre 12 et 24 volts au maximum. Si la tension est supérieure, l’installation d’un transfor­mateur s’avère nécessaire. Le renchérissement dû à cet équipement supplémentaire peut atteindre jusqu’à 500 francs. «L’investissement n’est pas énorme», commente Laurent Remy. «Avec les économies de fourrage qu’il permet, le système est vite rentabilisé.»

De nombreuses fermes pourraient s’équiper
Spécialisé dans les systè­mes de pesage pour téles­co­piques, chargeurs frontaux, relevages arrière ou chariots élévateurs, Genitronic a débuté la commercialisation de sa console pour griffes à foin PH 200 GF l’an dernier. En Suisse, l’entreprise H. Brodard et Fils posera prochainement les premiers modèles.

«Dans notre région, en zone de fabrication du Gruyère AOP, beaucoup de fermes stockent du fourrage sec et sont équipées de griffes à foin», note Laurent Remy. «Nous entre­tenons régulièrement quelque 1500 ponts roulants. Si un quart de ces exploitations s’in­téressent au système et si 10% font le pas de s’équiper, ce sera déjà bien.»
Vincent Gremaud, 7 février 2020
 

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

 

Le Conseil de saison est disponible dès le mercredi avant publication sur notre site internet pour les abonnés.  

Voyages

Du printemps à l'automne, de la Géorgie au Pérou, Agri propose quatre voyages en 2020, de quoi rêver! (Le voyage à Chypre a été annulé).

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique