Menu
 

Mieux interpréter les performances


Le calcul des marges brutes facilite la comparaison entre les différentes branches de production. Il permet de confronter les chiffres de son exploitation avec des groupes de référence. Il peut également faciliter certaines décisions.


AG 5 Dossier gestion Steve Montandon


Le calcul des marges brutes se fait souvent pour analyser des essais. Il n’est toutefois pas beaucoup utilisé par les agriculteurs. Ceux-ci préfèrent généralement la notion de rendement qui est plus vite estimée pour évaluer la performance de leur exploitation. Pourtant, cet outil de gestion est intéressant pour comparer les résultats des différentes branches de production. Il peut aussi servir de base pour prendre des décisions stratégiques.

Confronter ses chiffres
Il existe plusieurs types de marges brutes avec des procédés de calcul différents. La marge brute comparable est la plus répandue, car elle s’obtient assez facilement. Son but est de pouvoir mettre en parallèle les performances d’une exploitation avec des groupes de référence ou avec d’autres domaines de la région. Cette méthode offre également la possibilité de confronter des branches de production de façon standardisée. Pour la calculer, il faut additionner les produits, puis déduire les charges spécifiques. Les frais de structure ne sont pas pris en compte.

De nombreux programmes (lire encadré ci-dessous), gratuits et payants, permettent de comparer les données d’une exploitation avec un groupe de référence. Une telle analyse vise à déterminer quels points devraient être corrigés dans une branche de production. Par exemple, avec le calculateur et comparateur de marge brute en production laitière mis à disposition par les Producteurs suisses de lait (PSL) et Agridea, l’éleveur à la possibilité de juger si les frais vétérinaires ou les coûts en aliments complémentaires sont trop élevés par rapport aux références. Des ajustements au niveau de la gestion peuvent être ainsi apportés.

Le point critique de cette comparaison est le choix du groupe de référence. Parfois, une exploitation peut avoir des liens avec plusieurs descriptions types. Il faut alors choisir celle qui est la plus représentative de la situation sur sa propre exploitation afin de pouvoir effectuer une comparaison cohérente.

Analyse comparative du revenu des cultures
Si l’ensemble des coûts sont pris en compte, le résultat obtenu est le bénéfice de la branche de production. Ce procédé est davantage adapté pour comparer les différentes cultures mises en place par un agriculteur. Il peut aider à planifier une rotation de cultures en considérant les aspects économiques, en plus des aspects techniques. Pour profiter de ce soutien, Laura Egger, conseillère chez Proconseil, rappelle que la comptabilité doit être bouclée rapidement pour avoir les chiffres à disposition au moment de faire sa planification pour l’année suivante.

Estimer des revenus
Le principe des marges brutes peut aussi servir à estimer les performances économiques de plusieurs variantes. Il faut évaluer les produits et coûts potentiels et les introduire dans un calculateur de marge brute. Les prédictions obtenues aident à définir des choix stratégiques, par exemple les méthodes de production.
Afin d’obtenir des résultats fidèles à la réalité, il est important de calculer les marges brutes avec les chiffres de son exploitation et non avec des clés de répartition.
Un outil de gestion chronophage

Cet outil de gestion ne s’est pas encore démocratisé dans l’agriculture, alors qu’il est obligatoire pour les SA et Sàrl. La raison principale est qu’il est chronophage, surtout si l’on désire effectuer un calcul exact. Toutefois, grâce aux nouvelles applications de gestion d’entreprise, les carnets des champs peuvent être complétés depuis un smartphone. Les données sont ainsi directement disponibles sur l’ordinateur. Ces dernières servent de base au calcul des marges brutes. Cette centralisation des informations contribue à faciliter le calcul des produits ainsi que des coûts et permet de gagner du temps. Pour Laura Egger, le calcul des marges brutes est un outil intéressant qui mérite d’être plus utilisé dans l’agriculture.
Steve Montandon, le 5 février 2021

_____________________
DIVERS PROGRAMMES

De nombreux programmes existent pour calculer les marges brutes et effectuer des comparaisons avec des groupes de référence. Chaque année, Agridea élabore un document qui sert de référence pour les cultures et les productions animales. Les chapitres présentent également des références issues du dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope Tänikon. La centrale de vulgarisation agricole crée aussi un tableau Excel pour que les utilisateurs puissent personnaliser les calculs et adapter les hypothèses aux conditions de leur exploitation. De nombreuses organisations mettent également à disposition des calculateurs pour des branches spécifiques.
SM, le 5 février 2021

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


Le conseil de saison est désormais disponible dès le mercredi après-midi avant l'édition. Son accès est réservé aux abonnés.

Voyages

Découvrir la Grèce et son agriculture, les trésors de la Corse ou la Géorgie et son histoire légendaire: vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire à ces trois premiers voyages concoctés pour les lecteurs d'Agri. Cliquez ici

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique