Menu
 

ag08_tracteurs

Le poids des tracteurs agricoles est en constante augmentation en Suisse


Le 4 février dernier, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié son analyse du parc des véhicules routiers 2015. Depuis 1990, le nombre et le poids des véhicules agricoles immatriculés ont augmenté en Suisse.


La part des tracteurs agricoles de plus de 5 tonnes a été multipliée par plus de 60 entre 1990 et 2015.» Ce constat, c’est l’Office fédéral de la statistique (OFS) qui l’a fait dans son communiqué de presse du 4 février dernier, à l’occasion de la publication de son analyse du parc des véhicules routiers immatriculés en Suisse en 2015. Une telle augmentation s’explique avant tout par une part de ces véhicules quasi nulle en 1990. Les tracteurs agricoles de plus de 5 tonnes ne représentaient en effet que 0,6%. Aujourd’hui, cette proportion est passée à 34,8% (voir le graphique ci-dessus).
 
 
Une évolution connue
Avec ses chiffres, l’OFS confirme une tendance connue. «C’est évident que, ces derniè­res années, les tracteurs sont devenus plus grands, plus puissants et plus lourds», précise Jean-Luc Jaton, du Service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) à Moudon (VD). Le spécialiste en circulation routière voit plusieurs raisons à cette augmentation du poids des tracteurs: «Tout d’abord, depuis le 1er octobre 1998, il est possible de rouler à 40 km/h sur les routes suisses avec l’apparition de la catégorie G40.
 
Ensuite, la demande pour des tracteurs plus gros est forte, même si elle ne correspond pas toujours à un réel besoin. Enfin, les fabricants n’ont longtemps fait aucun effort pour alléger leurs machines». Le collaborateur du SPAA remarque que la plupart des tracteurs d’aujourd’hui ont un poids entre 4 et 6 tonnes. «Les catégories mises en place par l’OFS (2,5 à 5 t et 5 à 10 t) ne sont pas assez fines», déplore Jean-Luc Jaton.

Depuis peu, les constructeurs ont développé des tracteurs moins lourds et la plupart d’entre eux proposent maintenant des séries de véhicules plus légers. «Mais on en vend très peu!», s’exclame Michel Baudet, propriétaire et administrateur de l’entreprise Michel Baudet SA à Grolley (FR). «Au moment de choisir un tracteur, les agriculteurs sont avant tout attentifs aux charges maximales par essieu et à la capacité de traction. Les tracteurs légers sont limités au niveau de la charge par essieu. Avec les outils portés actuels, cela peut poser problème.»

Les conséquences du poids d’un tracteur
Les incidences d’un poids des tracteurs en augmentation ne font pas l’unanimité. Anton Lehmann, conseiller en production végétale à l’Institut agricole de l’Etat de Fribourg, à Grangeneuve, se soucie de l’augmentation du poids des tracteurs. «On constate de plus en plus de problèmes de tassement du sol dans des prairies permanentes. Cela interroge».

«Le compactage des sols est bien plus imputable aux machines qu’aux tracteurs. Les bossettes, épandeuses ou machines de récoltes exercent davantage de pression dans les sols», rétorque Jean-Luc Jaton. Michel Baudet estime lui aussi que les tracteurs ne provoquent pas directement de tassement: «Les constructeurs ont développé des pneus avec une telle surface au sol que les gros tracteurs d’aujourd’hui n’exercent pas une pression plus importante dans les sols que les anciens petits tracteurs.»

Plus de poids, plus de sécurité
Plus un véhicule est lourd, meilleure est son adhérence de traction, au champ comme sur la route. Jean-Luc Jaton voit encore d’autres intérêts aux tracteurs lourds: «Pour la sécurité, c’est toujours un plus d’avoir un peu de marge au niveau de la puissance. Pour les freinages aussi c’est un avantage, mais pour cela, il faut que les freins soient adaptés au poids et à la vitesse du tracteur».

Pour ce qui est de la consommation de carburant, l’influence de la puissance et du poids n’est pas forcément décisive. «De gros progrès ont été réalisés ces dernières années et les nouveaux tracteurs doivent répondre à des normes de consommation stric­tes. Des tracteurs récents, même plus lourds, consomment parfois moins que des tracteurs plus anciens», explique le collaborateur du SPAA.
 

Le nombre de véhicules agricoles en hausse
L’analyse de l’OFS met également en évidence une augmentation du nombre de véhicules agricoles immatriculés (tracteurs, mais aussi chariots à moteur, chariots de travail, monoaxes et autres véhicules agricoles combinés) de l’ordre de 17,3% en moyenne nationale au cours des 25 dernières années. Dans les cantons romands, les progressions sont toutes inférieures à 7%.

Jean-Luc Jaton constate: «En Suisse, on a des habitudes de mécanisation de luxe. Si l’on considère le nombre de chevaux par hectare, les exploitations françaises tournent avec des valeurs largement inférieures aux nôtres». Le spécialiste en circulation routière agricole concède: «La topographie joue aussi un rôle. Plus le terrain est pentu, plus il nécessite d’engins immatriculés. Les exploitations sont aussi plus petites en montagne». Ce constat est également visible dans l’analyse de l’OFS. Les cantons alpins et préalpins ont plus de véhicules agricoles immatriculés par hectare que les autres (voir le graphique ci-dessous).
Vincent Gremaud, 26 février 2016

VOTRE AVIS

Le poids est-il un critère dont vous tenez compte lorsque vous achetez un tracteur agricole?

Votre réponse: journal@agrihebdo.ch, fax 021 613 06 40



 

 

E-Paper & Archives

Cette semaine dans Agri

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison

Conseil de saison

Le conseil de saison est désormais disponible dès le mercredi après-midi avant l'édition. Son accès est réservé aux abonnés.

Voyages

Découvrir la Grèce et son agriculture, les trésors de la Corse ou la Géorgie et son histoire légendaire: vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire à ces trois premiers voyages concoctés pour les lecteurs d'Agri. Cliquez ici

Agri - Hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse Romande
Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos

Vidéos

Archives

Voyages

A table

Boutique