Bien se prémunir contre les petites tiques permet d'éviter de gros soucis


Malgré leur petite taille, une partie des tiques sont porteuses de maladies qui peuvent avoir des conséquences considérables sur la santé. Les professionnels travaillant en forêt ne doivent pas minimiser les risques.


ag04_Dossier_tiques


Ces dernières années, on assiste à une recrudescence des maladies transmises par les tiques. Les professionnels exerçant dans les forêts et lisières de forêts, comme les agriculteurs, forestiers et bûcherons, font partie des personnes les plus exposées aux piqûres de ces petites bêtes. Il ne faut pas en minimiser le danger! Les périodes les plus critiques sont le printemps et l’automne, l’humidité et la chaleur accentuant les risques. Les deux maladies les plus courantes transmises par les tiques sont la borréliose – ou maladie
de Lyme – avec entre 6000 à 12 000 cas recensés par an et l’encéphalite à tiques avec 100 à 250 cas annuels. Rappel des risques et des mesures de précaution à prendre pour préserver sa santé.
 
Qu’est-ce que la borréliose?
En Suisse, entre 5 à 50% (selon les régions) des tiques sont infectées par Borrelia burgdorferi. Suivant l’espèce de bactéries à l’origine de la borréliose, différents organes peuvent être atteints. Le premier symptôme peut être une rougeur locale à l’endroit de la piqûre, qui s’étend et devient annulaire (couleurs rouge-blanc-rouge). Elle disparaît après quelques jours ou semaines. Chez une partie des personnes atteintes, un deuxième stade de la maladie peut se manifester au bout  de quelques semaines, mois, voire années: les articulations, le système nerveux, la peau et plus rarement le cœur peuvent être touchés. Sans dépistage de la maladie ou traitement suffisant, des handicaps durables peuvent demeurer.

Il n’existe pas de vaccin contre la borréliose. Cette maladie, plus fréquente que l’encéphalite, peut être soignée avec des antibiotiques. Une étude avec participation suisse a aussi récemment mis en avant l’efficacité d’une pommade antibiotique appliquée durant trois jours, 72 heures au plus tard après la morsure (prendre conseil auprès de son médecin).
 
 Qu’est-ce que l’encéphalite à tiques?
Chez nous, presque tous les cantons du Plateau sont concernés par l’encéphalite à tiques. Dans ces zones, environ 1% des tiques sont porteuses du virus.
 
Sept à quatorze jours après la piqûre, des symptômes d’allure grippale apparaissent chez certaines personnes, mais la plupart ne présentent aucun symptôme. Chez 5 à 10% des malades, une atteinte du système se manifeste par des maux de tête, une sensibilité excessive à la lumière, des vertiges et des troubles de la concentration et de la marche. Des paralysies des bras, des jambes ou des nerfs du visage peuvent survenir et entraîner une invalidité durable. La maladie est mortelle dans environ 1% des cas avec symptômes neurologiques.
 
Pour les personnes travaillant dans des zones à risques (voir la carte ci-dessus), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande la vaccination contre l’encéphalite à tiques. Après la vaccination de base, qui consiste en trois injections, un rappel est recommandé au bout de dix ans. L’assurance-maladie obligatoire prend en charge ces coûts. Ils sont à la charge de l’employeur si la vaccination est indiquée pour des raisons professionnelles, confor­mément à l’Ordonnance sur la protection des travailleurs contre les risques liés aux micro-organismes (OPTM).

Quelles sont les zones à risques?
Les tiques apprécient les forêts de feuillus avec un sous-bois dense, les lisières de forêt et les sentiers forestiers. Elles se trouvent au sol ou sur des plantes basses jusqu’à une hauteur de 1,50 m. A noter que la présence de certains animaux, comme les cerfs, peut accentuer les risques. Au-dessus de 1000 mètres d’altitude, il n’existe pas de danger avéré.
Borréliose: toutes les régions à tiques sont des zones à risques.
Encéphalite à tiques: tous ou une partie des cantons de FR, VD, VS, BE, ZH, TG, SH, SG, GR, AG, LU, SO, BL, NW, OW, UR et ZG.
 
Comment se protéger des tiques?
La mesure de prévention la plus efficace reste le port de chaussures fermées et de vêtements couvrants et ajustés au niveau des jambes, des bras et du cou. L’ajout de guêtres ou de chaussettes sur les pantalons est fortement recommandé. L’utilisation de répulsifs sur la peau et les vêtements peut aussi être utile. Néanmoins, ce n’est pas une solution idéale pour les professionnels car leur application prend un peu de temps et la transpiration réduit leur efficacité.

De retour de la zone à risques, il convient d’examiner les vêtements et la peau. A noter que des vêtements de couleur claire permettent de mieux repérer les tiques. Ces dernières piquent souvent le creux des genoux, les aines et les aisselles (chez les enfants, le cuir chevelu).
Réane Ahmad, 27 janvier 2017


Infos utiles
www.2040.ch/44051-f.pdf, document de la Suva.
www.spaa.ch, brochure n°12 du SPAA.
www.zeckenliga.ch/f/ > Publications, site de la Ligue suisse des personnes atteintes de maladies à tiques.
https://www.ch.ch/fr/protection-contre-les-tiques/
Application Zecke développée par la Haute école zurichoise des sciences appliquées (en allemand, pour iPhone et iPad).
www.map.geo.admin.ch (mot-clé «FSME») pour retrouver les zones où le vaccin contre l’encéphalite à tiques est recommandé par l’OFSP.
 
> Si vous souhaitez lire la méthode pour bien retirer une tique dans l'e-paper (en page 19), vous devez disposer de votre mot de passe pour accéder à l'Espace abonné:  http://www.agrihebdo.ch/newspaper/

 

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


Le conseil de saison est accessible en ligne aux abonnés chaque mercredi.

Voyages

Île de Madère


Du 23 au 29 avril 2017, Agri vous emmène à l'île Madère, dans l'Atlantique, près des côtes africaines. Appartenant au Portugal, l'île produit des bananes destinées au marché local et métropolitain, des fleurs, et le vin de Madère qui jouit d'une grande réputation à l'exportation. Dans la vallée du nord (photo), les habitants exploitent la moindre parcelle de terrain qui n'est pas trop en pente en créant des terrasses.

Pour en savoir plus...


Brochure PA 14-17

Politique agricole 2014-2017

Agri et l’OFAG proposent en libre accès un document PDF regroupant la série «Dossier PA 2014-2017» publiée du 1er novembre 2013 au 2 mai 2014.

 Av des Jordils 1 - CP 1080 - 1001 Lausanne - Tél 021 613 06 46 - Fax 021 613 06 40 -

Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos / Vidéos

Archives

Voyages