Commentaire du marché 12

 

La volaille suisse a toujours la cote
auprès des consommateurs


 

Une hausse des ventes se dessine avec la date tardive de Pâques, qui tombe le 16 avril cette année. Par rapport à 2016 à la même période, le nombre de poussins mis à l’élevage était en progression à fin février.

Fin février 2017, le nombre de poussins mis en élevage affichait une légère progression de 1,5% par rapport à la même période de 2016. Une hausse des ventes se dessine avec la date tardive de Pâques, qui tombe la semaine 15, cette année. Le niveau des stocks de viande de volaille surgelée représente un indicateur important de l’évolution des ventes de viande de volaille fraîche. Lors de notre sondage du marché, le volume de viande surgelée a fait l’objet d’appréciations divergentes. Les organisations de commercialisation organisent leur production en fonction des plans de vente.

Pour des raisons saisonnières, certains intégrateurs ont un peu réduit les volumes de production au premier trimestre. D’une part, ils renoncent à des engraissements courts et, d’autre part, ils observent des vides sanitaires un peu plus longs entre les lots, dans le respect des termes contractuels. Il s’agit d’un bon moyen pour réagir aux besoins du marché.

D’autres intégrateurs ont prévu des activités de vente supplémentaires en janvier et février. Les chiffres sur les abattages mensuels font état de quantités plus importantes que l’année précédente, mais celles-ci devraient s’aplanir au fil des mois à venir.
 

Valoriser les cuisses
La volaille suisse bénéficie toujours d’une très bonne image auprès des consommateurs. C’est pourquoi le marché parvient aussi toujours à absorber sans autre 1 à 2% de surplus de production. En outre, les transformateurs de volaille ont développé de nombreux produits permettant la valorisation des cuisses, ces derniers temps. Tous les trois mois, le conseil d’administration de Proviande discute de la quantité de viande de volaille importée à mettre en adjudication. L’objectif de Proviande est d’assurer un approvisionnement conforme du marché en viande de volaille. Les importations autorisées au deuxième trimestre (11 500 t) se révèlent inférieures à la quantité de l’année précédente. Additionnées à l’offre de volaille suisse, il est évident que tous les consommateurs trouveront assez de volaille en magasin ou au restaurant.

Equilibrer offre indigène et importations
Après une phase prolongée d’augmentation lente et cons­tante de la production, l’offre de volaille suisse s’est révélée plutôt importante à la fin de l’année dernière et au début de cette année. Il faut aussi souligner que chaque kilo supplémentaire de volaille suisse doit être vendu à un prix presque double de celui de la volaille d’importation. Une différence de prix qui n’est pas à la portée de chaque consommateur ou acheteur. C’est pourquoi toute augmentation de la production a besoin d’un certain temps jusqu’à ce que l’équilibre entre offre indigène et importations soit rétabli. C’est avec clairvoyance et une planification à long terme que les transformateurs de volaille, comme partenaires des producteurs, procèdent à l’extension ultérieure des capacités d’élevage.
Robert Raval, Association suisse des producteurs de volaille, 23 mars 2017


 

 

Prix du marché

Chaque semaine, suivez l'évolution des prix du marché de la viande, en conventionnel ou sous label: bovins, porcs, ovins. Consultez aussi les prix de la vente directe, des marchés surveillés et de Proviande.

Conseil de saison


Le conseil de saison est accessible en ligne aux abonnés chaque mercredi.

Voyages

Île de Madère


Du 23 au 29 avril 2017, Agri vous emmène à l'île Madère, dans l'Atlantique, près des côtes africaines. Appartenant au Portugal, l'île produit des bananes destinées au marché local et métropolitain, des fleurs, et le vin de Madère qui jouit d'une grande réputation à l'exportation. Dans la vallée du nord (photo), les habitants exploitent la moindre parcelle de terrain qui n'est pas trop en pente en créant des terrasses.

Pour en savoir plus...


Brochure PA 14-17

Politique agricole 2014-2017

Agri et l’OFAG proposent en libre accès un document PDF regroupant la série «Dossier PA 2014-2017» publiée du 1er novembre 2013 au 2 mai 2014.

 Av des Jordils 1 - CP 1080 - 1001 Lausanne - Tél 021 613 06 46 - Fax 021 613 06 40 -

Site web réalisé par www.webexpert.ch

Actualités

Cette semaine

Dossiers

Prix du marché

Photos / Vidéos

Archives

Voyages